Les thermes de Bagnoles-de-l’Orne rachetés par NCI

1 - Format photo - en tete - vue aerienne de BO RESORTSeule station thermale du quart Nord Ouest, et de surcroit la plus proche de Paris, les Thermes de Bagnoles de l’Orne refondent leur actionnariat, autour du management, pour répondre à l’importante croissance d’une activité qui est stratégique pour le territoire. Profitant du renouveau de la médecine thermale, elle s’appuie sur l’efficacité reconnue de son eau minérale en rhumatologie et en phlébologie pour renforcer son métier historique et s’ouvrir au tourisme.

Créée en 1691, la station thermale est propriétaire de la source d’eau minérale qu’elle exploite, au sein d’un parc de plus de 30 ha, et gère plusieurs activités complémentaires, sous la marque ombrelle B’O Resort, avec les Thermes (11 000 curistes par an), un Spa, ainsi que deux résidences de tourisme classées totalisant 321 appartements.
Important employeur  au niveau local, B’O Resort compte un effectif de 250 personnes en haute saison générant ainsi plus de 11 M€ de CA. Située au cœur de Bagnoles de l’Orne, l’entreprise joue un rôle majeur, aux côtés des autres entités (Commune, Office du tourisme, Casino, Hôteliers, loueurs de meublés…) avec lesquels elle agit de concert, en vue d’améliorer toujours plus l’attractivité de la ville, comme destination touristique. Les différentes activités de B’O Resort se situent ainsi au cœur de trois enjeux stratégiques pour le territoire, que sont la santé, le tourisme et la « silver économie ».
Faire de B’O Resort le symbole du thermalisme moderne
Actionnaire à 95% de B’O Resort depuis 2007, le fonds d’investissement souscrit initialement par Groupama, a nommé en 2009 Sylvain Serafini à la tête de l’entreprise, permettant d’initier un renouveau stratégique, basé sur la professionnalisation du métier historique, mais également le développement d’une activité nouvelle tournée vers le tourisme et le bien-être (spa, résidence hôtelière 3 puis 4 étoiles). Cette nouvelle stratégie a nécessité des efforts significatifs en termes d’investissements, de formation et de commercialisation, qui ont commencé à porter leurs fruits.
B’O Resort est ainsi aujourd’hui une entreprise régionale de premier plan, intimement imbriquée dans son environnement local, avec qui elle interagit : il était naturel que l’actionnaire sortant se tourne vers NCI, en tant qu’acteur de référence du capital investissement en Normandie. Avec cet investissement, réalisé via le FCPR Major Capital, NCI signe ainsi une opération majeure de son histoire, qui aura nécessité de fédérer des investisseurs financiers tant régionaux que nationaux. Elle aura également permis le refinancement complet de l’endettement résiduel de l’entreprise thermale (près de 11 M€), auprès d’un pool bancaire constitué principalement d’acteurs régionaux.
Ainsi, dans un contexte de compétition très ouverte, NCI, Volney Développement et Initiative & Finance ont constitué un tour de table cohérent, à la hauteur des ambitions stratégiques de Sylvain Serafini , qui renforce à cette occasion sa position dans le capital. La relation de confiance qui s’est instaurée entre ce dernier et l’équipe de Major Capital, mais également le positionnement purement régional de NCI, ont joué un rôle important dans la réussite de cette opération complexe, qui a du se boucler dans des délais serrés.

« B’O Resort est basé au coeur de la Normandie, sur des activités intimement liées au territoire ! Nous avons adhéré à la vision stratégique qui consiste à s’appuyer sur le pôle « santé », pérenne et parfaitement maîtrisé, pour développer des activités connexes liées au bien-être et au tourisme. Sylvain Serafini a de plus démontré son dynamisme et sa pertinence : arrivé dans une situation difficile en 2009, il a rapidement redéfini la stratégie, qu’il a commencé à mettre en œuvre. » Hubert de Germay, Directeur Associé NCI –Financement majoritaire.

« Plusieurs mois de travail et d’échanges ont permis d’instaurer une relation de confiance avec l’équipe de NCI, de partager une vision commune sur la stratégie et sur le fonctionnement de l’entreprise. » Sylvain Sérafini, président de B’O Resort.

Source : Communiqué de presse, NCI

Posté le 30 janvier 2014 dans la catégorie FLASH INFOS
Parmi les autres articles de la rubrique "FLASH INFOS", retrouvez :

Observatoire de l’âge 2015

Selon l’Observatoire de l’âge, une étude effectuée par Viavoice pour Harmonie Mutuelle, l’Express et France Inter, 78 % des personnes jugent qu’elles sont heureuses. La (…)

Une usine d’embouteillage à Divonne-les-Bains

La société Andrenius a déposé, le 12 juin 2018, le permis de construire de la future usine d’embouteillage de Divonne-les-Bains (01). Le projet, qui n’a (…)

Rachat des thermes, spas et hôtels à Aix-les-Bains

Le 18 mai dernier, la Compagnie Française d’Hôtellerie (CFH) a racheté au groupe hôtelier AccorHotels les quatre établissements du Domaine de Marlioz, à Aix-les-Bains (73)  (…)

Ouverte de l’Hôtel de Berri ce mois-ci

L’Hôtel de Berri doit ouvrir ses portes à Paris (75), le 15 mai prochain. L’établissement, membre de la Luxury Collection de Starwood, propriété du groupe  (…)

Thalasso Ouistreham

L’établissement de thalassothérapie de Ouistreham (14) a fait l’objet d’un reportage au JT de France 2 le 18 août. Retrouvez-le à partir de 27’30 ici (…)

Une huile de massage au magnésium marin

Thalion, expert en cosmétique marine, en médecines douces et alternatives, a développé l’Huile de Magnésium Marin. Celle-ci possède des vertus anti-stress et (…)

Spa Clarins à l’Hotel Montecatini Palace

L’Hotel Montecatini Palace, situé en Italie, a aménagé un spa Clarins.  D’une surface de 450 m², il comprend une piscine avec équipements d’hydromassage, un sauna, (…)

Découvrez et abonnez-vous à AQUAE Abonnement Demande de numéro gratuit Découvrez nos hors-séries Aquae Panorama
S'abonner à la newsletter
La Newsletter AQUAEInscrivez-vous et recevez l'actualité du thermalisme, de la thalassothérapie et du spa chaque semaine dans votre boîte mail.



AO-allègre-les-fumades-web3

pub-nice-180426

Publicité AQUAE WEB NOUVELLE DATE web