L’ŒIL DE L’EXPERT 2015 – Carole Berger – Douleurs cervicales : où posez-vous les yeux ?

7676596322_eda22712ab_z
Douleurs cervicales : où posez-vous les yeux ?

Les douleurs cervicales ont de multiples raisons : usure des disques, positions ventrales du sommeil, tensions d’élévation des épaules, accidents, compressions …. Quelque soit la raison des douleurs au niveau de la nuque, beaucoup de praticiens et praticiennes se plaignent régulièrement de gênes et de tensions à la fin d’une journée de travail. Une visite chez le médecin pourra vous rassurer sur leur origine afin d’en écarter les raisons structurelles. Si la douleur vient de tensions chroniques dues à des mauvaises postures, vous avez les moyens d’y remédier par une écoute attentive de votre corps.

Une tête pèse en moyenne 5 kilos : c’est lourd ! Il revient aux muscles et ligaments périphériques de tenir leur rôle de maintien pendant les mouvements « en penché ». Si l’effort demandé est constant car la tête se penche trop régulièrement, les muscles se fatiguent et vous le font savoir. Tenter de repérer tous les moments où les épaules se lèvent et se « crispent » dans cette position est une première attention à mettre en place. Dès que vous détectez ce réflexe, prenez le temps d’expirer en obligeant les épaules à se relâcher (que ce soit dans votre travail ou dans la vie courante). Mais il faut aller plus loin et auto-corriger la position de votre regard pendant votre travail. Trop de professionnels exécutent leurs modelages en ne cessant pas pendant des heures de pencher la tête pour « regarder » ce qu’ils font. Cela semble logique et pourtant … beaucoup de manœuvres ne nécessitent pas cette posture. En tant que professionnel, vos mains ont développé une grande sensibilité qui vous permettent de remplacer la vue par le toucher et c’est bien cela qui peut changer la donne. Regarder n’est pas toujours indispensable car vos mains sentent là où la vue n’apportera rien de plus. La clé : le regard doit le plus possible se poser à l’horizon afin de respecter la lordose naturelle cervicale, ce qui permet aux muscles de ne pas forcer pour maintenir la tête, les tensions de contraction ou d’étirement chroniques peuvent alors être réduites. Le bon réflexe : le plus souvent possible, pendant le soin, posez votre regard à l’horizon et faites confiance à vos mains. Si la ligne de votre menton est alignée à la ligne du sol le plus régulièrement possible pendant vos soins, il y a de fortes chances pour que votre nuque se sente mieux à la fin de la journée. Cela va peut-être le coup d’essayer !

Retrouvez toutes les astuces pour éviter tensions et douleurs dans “Posturologie du massage” aux Editions Dangles

Photo credit: RelaxingMusic via Visual Hunt / CC BY-NC-SA

Posté le 21 mars 2016 dans la catégorie LES THÉMATIQUES
Parmi les autres articles de la rubrique "LES THÉMATIQUES", retrouvez :

Le tourisme sur les réseaux sociaux

Une étude décrypte l’utilisation des réseaux sociaux par les voyageurs. Deloitte, cabinet d’audit, a réalisé une étude internationale portant sur les usages des réseaux sociaux (…)

Le diabète au cœur de la Journée mondiale de la Santé

En résultat de la progression du diabète, maladie chronique associée à une mauvaise hygiène de vie en particulier en matière d’alimentation, l’Organisation Mondiale de la (…)

Douleurs articulaires vues par l’INSERM

Réalisé pour l’INSERM et “Ensemble contre les Rhumatismes”, le sondage IFOP “Les Français et les rhumatismes” révèle les chiffres relatifs aux rhumatismes dont souffre la (…)

Le psoriasis reconnu par l’OMS

Lors de son Assemblée Mondiale de la Santé du 25 mai dernier, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a reconnu pour la première fois le
(…)

Diplômes CQP

Le GRETA des Landes (40) et le jury paritaire de la branche de la CPNE-FP (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi – Formation Professionnelle) a décerné, (…)

Bénéfices du yoga contre la dépression

La pratique du yoga permettrait d’avoir des bénéfices importants pour les personnes souffrant de maladie comme la dépression. C’est ce que révèle une étude menée (…)

Poursuite de la baisse de l’apprentissage

Deux études sont parues en février, analysant la baisse de l’apprentissage en 2013, après une croissance de 2003 à 2007 et une stabilisation jusqu’en 2012. (…)

Découvrez et abonnez-vous à AQUAE Abonnement Demande de numéro gratuit Découvrez nos hors-séries Aquae Panorama
S'abonner à la newsletter
La Newsletter AQUAEInscrivez-vous et recevez l'actualité du thermalisme, de la thalassothérapie et du spa chaque semaine dans votre boîte mail.



AQUAE_BFSalon17_250x250

web-250x250-ok