fbpx
24 juillet 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Stratégie

180 millions d’€ pour soutenir le domaine de l’eau

© Lucas Ludwig - Unsplash
Modifié le Temps de lecture : 2 minutes


L’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse étend son intervention afin d’accompagner les collectivités et les entreprises investissant en faveur de l’état des eaux et de la biodiversité.

Un appel à projets doté de 180 millions d’euros a été lancé par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse le 25 juin visant à soutenir des actions au bénéfice de l’état des eaux et d’encourager la reprise des investissements dans ce secteur. Baptisé « Plan de rebond Eau, Biodiversité, Climat », ce programme s’adresse non seulement aux collectivités territoriales, aux communes et aux communautés de communes, mais aussi aux industriels et au monde agricole.

Protéger la ressource et les entreprises

L’Agence de l’eau marque ainsi son engagement dans la préservation de la ressource, de la restauration de la biodiversité et des milieux aquatiques, dans le combat contre la pollution ou encore des économies d’eau. Des axes de travail découlant de la feuille de route des Assises de l’eau. D’ailleurs, pour le président du comité de bassin Rhône-Méditerranée, Martial Saddier, les projets accompagnés peuvent participer à la reprise dans le contexte de crise sanitaire car, en plus de restaurer les écosystèmes, ils profitent aux industries : « La crise sanitaire et économique que nous vivons ne doit pas nous décourager de poursuivre les efforts nécessaires pour l’amélioration de la qualité des ressources en eau et de la biodiversité. Bien au contraire, élus et acteurs économiques, nous devons tous être moteurs pour les inscrire au rang de nos priorités, d’une part, pour retrouver des écosystèmes en bonne santé, ce qui n’est pas moins que notre assurance vie ! D’autre part, parce que les investissements pour l’eau sont vitaux pour les entreprises du BTP et pour les industries des secteurs de la distribution et de l’assainissement ».

Lire aussi :  Assises de l’eau : 17 mesures

Des soutiens supplémentaires autour de 7 thématiques

Élargissant temporairement les règles d’intervention de l’établissement public, le dispositif prévoit donc d’ouvrir les subventions prévues par le programme Sauvons l’eau 2019-2024 à des territoires qui n’étaient pas éligibles. En parallèle, les taux d’aides seront augmentés sur certaines thématiques. Enfin, les aides bonifiées des appels à projets « Climat » engagés en 2019 seront prolongées jusqu’en 2021.

Concrètement, un soutien financier est prévu pour 7 thématiques : l’assainissement, la réduction des pollutions non domestiques, la désimperméabilisation des sols, l’eau potable, le climat et l’économie d’eau, la biodiversité et, enfin, la conversion à l’agriculture biologique.

© Lucas LudwigUnsplash

À lire également sur Aquæ...

X