Activité physique pour réduire les risques de cancer du sein

pexels-photo (2)

Une nouvelle étude révèle que l’activité physique permet de réduire le risque de déclencher un cancer du sein. Des travaux de recherche ont été menés sur des rats femelles ayant été exposées à un agent cancérigène, certaines ayant réalisés de l’exercice physique et d’autres non. Il apparaît que les premières déclenchent moins de cancers. L’oxygénation des muscles et l’énergie apportée permet d’améliorer la forme physique et ainsi réduire le risque de cancer.

Posté le 11 septembre 2017 dans la catégorie LES THÉMATIQUES
Parmi les autres articles de la rubrique "LES THÉMATIQUES", retrouvez :

Fibromyalgie, autopsie d’une douleur au Zénith…

S’adressant tant aux médecins et personnels soignants qu’aux malades et à leur entourage, David Lassalle livre son témoignage sur la fibromyalgie et la douleur qu’elle (…)

Appel à projets 2015 de l’Afreth : résultats

(…)

Diplômes CQP

Le GRETA des Landes (40) et le jury paritaire de la branche de la CPNE-FP (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi – Formation Professionnelle) a décerné, (…)

Les séniors de 2020

D’après une récente enquête réalisée par un cabinet américain, les personnes âgées de plus de 60 ans devraient représenter 14 % de la population mondiale (…)

Santé connectée – Wize Mirror

(…)

L’activité physique pour mieux récupérer après le cancer du sein

Parue dans Canadian Medical Association Journal, une étude affirme que l’exercice physique est à plébisciter pour les personnes ayant eu un cancer du sein. 30 (…)

EUROPE – Belgique thermale

(…)

Découvrez et abonnez-vous à AQUAE Abonnement Demande de numéro gratuit Découvrez nos hors-séries Aquae Panorama
S'abonner à la newsletter
La Newsletter AQUAEInscrivez-vous et recevez l'actualité du thermalisme, de la thalassothérapie et du spa chaque semaine dans votre boîte mail.



AQUAE_BFSalon17_250x250

web-250x250-ok

Global Wellness Summit 2017