AQUÆ
Tourisme

FFCM – Réalités chiffrées du thermalisme

La Fédération Française des Curistes Médicalisés a publié, dans un communiqué, au mois de mars, les « Réalités chiffrées du thermalisme social et médicalisé de France » : – 520 000 patients ont recours aux soins thermaux pour traiter une soixantaine d’affections (asthme, rhumatismes, psoriasis, obésité, dépression, etc.) en synergie avec les autres traitements (médicaments, chirurgie, etc.) ; – Le thermalisme représente seulement 0,14 % du total des prestations de remboursement effectuées par la Sécurité Sociale et génère plus de 100 000 emplois ; – L’Assurance Maladie a constaté que le montant de la pharmacie remboursée et le nombre de journées d’hospitalisation sont, en général, moins élevés chez curistes que chez les non-curistes ; – Les dépenses liées au thermalisme n’ont augmenté que de 8,6 % en 12 ans tandis que les dépenses au titre des médicaments augmenteraient de 69,4 % et celles au titre des hospitalisations de 40,2 % ; – La plupart des curistes sont des gens aux ressources modestes qui sortent de leur poche de 600 à 1 200 € pour se rendre et séjourner en cure pendant 3 semaines et 83 % d’entre eux reviennent plusieurs années de suite ; – L’aide aux frais d’hébergement, dont bénéficient environ 30 % des curistes (en Affection Longue Durée ou à faibles revenus), reste bloquée à 150 € depuis 19 ans tandis que les loyers se sont envolés de + 45 %. Source : FFCM

Lire aussi :  Archéologie sous-marine : le musée du Ponant

À lire aussi...

Vacances : 10 lacs à découvrir en France

Aquae

Archéologie sous-marine : le musée du Ponant

Aquae

Focus sur l’innovation en habitat aquatique

Aquae
Translate »