AQUÆ
Tourisme

Conférence Mer & Santé

Temps de lecture : 2 minutes

Les 4 et 5 octobre derniers, l’espace Bellevue de Biarritz accueillait la première édition de la conférence Mer & Santé organisée par Guillaume Barucq et son association Surf Thérapie.
 
La première édition de la conférence Mer & Santé a réuni plus de 500 personnes sur place et le site de retransmission en direct a enregistré 2000 connexions supplémentaires. Au cours des deux journées, des conférences ont été assurées par des professionnels et experts. Plusieurs thématiques ont ainsi été abordées.
Joël de Rosnay s’est exprimé sur « la mer est notre avenir », la présentant comme source de médicaments et d’énergie. La chitine issue des carapaces de mollusques est ainsi exploitée pour la fabrication de pansements extrêmement fins destinés aux organes blessés et qui se dissolvent dans le corps. Côté énergie, plusieurs exemples ont été mis en avant : le biogaz, l’énergie hydrolienne, l’énergie des vagues, les éoliennes flottantes et l’énergie thermique des mers.
Gilles Bœuf, président du Muséum national d’histoire naturelle a partagé ses connaissances en matière de santé publique et de biodiversité, rappelant que cette dernière est une priorité à la fois scientifique, économique, éthique et sociale.  Rappelant les principales causes de mise en danger de la biodiversité que sont la pollution, la surexploitation, le développement d’espèces invasives (se propageant notamment par le biais des transporteurs pétroliers) et le changement climatique, il a appelé à moins d’arrogance et plus de partage et a plaidé pour le sauvetage de toutes les espèces et pas seulement les plus emblématiques tels que les loups, les pandas ou les ours.
Parmi les autres interventions, citons notamment celles relatives à la carence en iode, par Dominique Hoareau. En effet,  celle-ci constitue l’une des trois plus grandes carences en micronutriments avec le fer et le calcium. Aujourd’hui 25% des 55-60 ans en seraient affectés et 40% des écoliers français manqueraient d’iode. Présentant les solutions possibles pour pallier à cette carence, le docteur Hoareau a regretté que la consommation d’algues, fortement concentrés en iode, ne fasse pas l’objet d’une promotion active.
Mathew White, chercheur anglais au sein du Centre européen de l’environnement et de la santé humaine, a développé le thème de la santé et du bien-être en bord de mer. A partir de résultats d’études menées au Royaume Uni au cours des dernières années, il a montré que le fait de vivre ou de séjourner régulièrement en bord de mer permettait de vive en meilleure santé, améliorait la qualité de vie, encourageait l’activité physique et le jeu et diminuait le stress.
Une demi-journée a été consacrée à la thalassothérapie et au thermalisme. Les activités physiques en bord de mer et la surf thérapie ont conclu ces journées. L’innovation était également représentée avec notamment le témoignage d’Eric Dargent, amputé d’une jambe après une attaque de requin à La réunion et qui développe des prothèses pour le surf ainsi que les présentations du Stand-Up Paddle et de l’Aqua Stand-Up par Fabienne d’Ortoli et Eric Vandendriessche.
Le docteur Guillaume Barucq, fondateur et organisateur de l’événement a, pour sa part, abordé les thèmes de « la pollution bactériologiques : les risques infectieux de la baignade et du surf » et « l’étude de l’impact des bains de mer sur la santé ».
Fort du succès de cette première édition, le Dr Barucq souhaite pérenniser l’événement. En attendant la suite, chaque conférence est disponible sur le site internet de Mer & Santé  http://www.health-sea.com/.
 
 

À lire aussi...

25e anniversaire de l’ESPA

TEAM AQUAE

Big Wave Risk Assessment Group : la sécurité des surfeurs en ligne de mire

TEAM AQUAE

Jean-Baptiste Lemoyne s’engage auprès du thermalisme

TEAM AQUAE
Translate »
X