AQUÆ
Tourisme

Nouveau recul du marché de la beauté sélective

 

Le marché français des produits de beauté (parfum, soins, maquillage) vendus dans les réseaux de parfumeries dites sélectives et dans les grands magasins (donc hors pharmacies et grande distribution), a reculé de 1,5 % en termes de chiffre d’affaires en 2013 par rapport à l’année précédente, enregistrant ainsi une deuxième baisse annuelle consécutive. Toutefois, les résultats apparaissent contrastés selon les produits et selon les types de distributeurs. Si les parfums continuent de souffrir, le maquillage s’en sort mieux, grâce aux produits dédiés aux lèvres et aux giftsets (+ de 5 %). Côté soin, la tendance est aussi à la baisse avec – 1,7 % de son chiffre d’affaires. L’année a toutefois été soutenue notamment par les belles performances des soins anti-âges (+ 3,7 %) et des soins hydratants (+ 2,8 %). Pour la Fédération française de la parfumerie sélective (FFPS), qui regroupe plus de 70 % des acteurs de ce secteur, le marché a cependant plutôt bien résisté, « comparé à d’autres secteurs d’activités liés à l’équipement de la personne. »

Lire aussi :  Un des trésors de Vienne : la pureté de ses eaux

À lire aussi...

Vacances : 10 lacs à découvrir en France

Aquae

Archéologie sous-marine : le musée du Ponant

Aquae

Focus sur l’innovation en habitat aquatique

Aquae
Translate »