AQUÆ
Tourisme

Tunisie : mise à niveau de la thalasso

Temps de lecture : 2 minutes

L’Office du thermalisme et de l’hydrothérapie de Tunisie a lancé en décembre 2013 une étude sur le programme de mise à niveau des centres de thalassothérapie. Inscrite dans le cadre de la stratégie pour le développement du secteur de la thalassothérapie en Tunisie à l’horizon 2020, elle vise à l’élaboration d’un référentiel qualité spécifique à la Tunisie en vue de garantir des prestations de qualité dans les centres de thalassothérapie, la promotion de la qualité de l’environnement et du produit thalassothérapie. Elle envisage également l’organisation des centres avec mise en place de nouveaux modes de gestion et d’exploitation de ces derniers, l’administration des ressources humaines et des compétences à travers l’instauration d’un système national de formation initiale et continue en « soins par l’eau », ainsi que le développement d’une stratégie de marketing et de commercialisation du produit thalassothérapie.

Pour y parvenir, le programme de la stratégie s’articule autour de plusieurs axes. Un premier consiste à l’identification de la problématique du programme de la stratégie de mise à niveau en s’intéressant à plusieurs points dont l’implication du secteur privé dans la réussite du programme de mise à niveau, l’évaluation de l’opération et son impact sur l’économie nationale, les procédures d’adhésion au programme, la flexibilité dans la mise en œuvre du programme et la stratégie de communication.

Un second porte sur l’élaboration du plan de la stratégie de mise à niveau qui sera menée en deux temps. Un premier temps de concertation et de réflexion interne pour partager et compléter le cas échéant les éléments de diagnostic et les enjeux identifiés. Un second temps pour la préparation des outils du plan de la stratégie, à savoir le plan de priorité, le référentiel d’éligibilité et le positionnement institutionnel.

Il est à noter que le plan d’action de la stratégie de mise à niveau renferme aussi un programme transitoire (2014) qui concerne le lancement de la stratégie, la préparation des outils, les référentiels, la communication, un programme d’action à court terme (2015), et à moyen terme (2017) visant des actions permettant de consolider les points forts et de remédier aux faiblesses, tout en tenant compte des menaces potentielles en s’appuyant sur les opportunités de développement.

L’objectif de ce programme est de porter le nombre des curistes à 375 000 dans 91 centres, moyennant un apport direct de l’ordre de 47,9 M€ et 1725 emplois directs. Ladite stratégie vise essentiellement la garantie d’un produit de qualité en concordance avec les attentes de sa clientèle, élément de promotion et de commercialisation du produit.

L’étude sur aquae-officiel.fr

À lire aussi...

25e anniversaire de l’ESPA

TEAM AQUAE

Big Wave Risk Assessment Group : la sécurité des surfeurs en ligne de mire

TEAM AQUAE

Jean-Baptiste Lemoyne s’engage auprès du thermalisme

TEAM AQUAE
Translate »
X