AQUÆ
Société

Le tourisme de santé et de bien-être se réunit à Termatalia

Temps de lecture : 2 minutes

La semaine dernière, l’Argentine accueillait le salon international Termatalia dédié au tourisme de santé et de bien-être, qui a mis en avant le dynamisme de la recherche thermale et les nouvelles destinations mondiales de wellness.

Durant quatre jours, professionnels internationaux du thermalisme, de la thalassothérapie et du spa, ainsi qu’organisateurs de voyages touristiques de santé et de bien-être se sont retrouvés dans la ville argentine thermale de Rio Hondo, dans l’État de Santiago del Estero, connue pour ses nombreuses sources qui alimentent non seulement l’ensemble des habitations, mais également toutes les chambres d’hôtel locales. Les délégations présentes représentaient 28 pays issus d’Europe, du continent américain, du Maroc ou encore de Corée du Sud. Présentations scientifiques, expériences concrètes et ateliers dédiés aux stratégies de développement touristique se sont à cette occasion succédé, dans le cadre de la 9e rencontre internationale sur l’eau et le thermalisme.

L’Europe et le tourisme senior

Pedro Ortun, directeur de la DG Entreprise et Industrie de la Commission européenne a fait part de la volonté forte de l’institution, dans sa recherche de nouveaux marchés, de dynamiser le secteur du tourisme dédié aux seniors. Dans cet objectif, elle a initié, en 2009 puis en 2012, les programmes « Calypso » et « Calypso+ » et a récemment édité un rapport qui vise à faciliter les mécanismes de coopération pour développer les voyages seniors de tourisme. Sa concrétisation prend la forme d’un plan d’action qui sera dévoilé le 15 octobre prochain à Bruxelles et un comité de direction chargé d’en coordonner les activités sera créé. Selon Ortun, les secteurs de la santé et du bien-être pourraient être spécifiquement intégrés au programme global de tourisme à destination des aînés de la Commission dès 2015.

La recherche thermale active

La recherche thermale a également été abordée. Francisco Maraver, directeur de la chaire hydrologie médicale de l’Université Complutense de Madrid (Espagne), a rappelé le dynamisme de la recherche médicale, en particulier européenne, en la matière au cours des dernières années. 61 publications médicales ont été réalisées entre 2007 et 2012, dont 52 en provenance d’Europe (dont 16 d’Italie et 9 de France). Les études, au cours de la période, ont traité principalement du bénéfice médical des cures thermales (36 publications, dont 24 relatives à la rhumatologie et 5 à la dermatologie). 13 publications ont abordé les actions biologiques engendrées, les autres études se penchant sur la sécurité, l’hygiène et les aspects généraux liés au thermalisme. Si la recherche thermale se révèle être active, des difficultés persistent pour développer des méta-analyses, en raison de la grande disparité du secteur selon les pays.

Parmi les autres sujets abordés, Gérard André, directeur d’Eurofin Hospitality (Suisse) a partagé son expérience en matière de fidélisation de la clientèle, soulignant qu’un client fidèle coûte moins cher aux établissements que les actions de prospection et de captation d’une nouvelle clientèle. L’architecte Mario Crecente a traité de la transformation des territoires thermaux en paysages thérapeutiques. Il a plaidé en faveur de la mise en place d’un partenariat public-privé pour créer une destination touristique de qualité.

La prochaine édition de Termatalia est annoncée du 25 au 27 septembre 2015 à Ourense, Galice (Espagne).

Abstracts sur aquae-officiel.fr

 

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Cyberattaque : faut-il craindre pour la sécurité de l’eau potable ?

TEAM AQUAE

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE
Translate »
X