AQUÆ
Société

Europe : les villes thermales en action

Temps de lecture : 2 minutes

L’Association Européenne des Villes Thermales Historiques (EHTTA) entend faire l’objet d’initiatives plus incisives pour optimiser son développement.

Dans le but de développer les actions de l’Association Européenne des Villes Thermales Historiques (EHTTA), une rencontre a eu lieu le 4 novembre 2014 à Bruxelles. Elle a réuni plusieurs acteurs parmi lesquels Giuseppe Bellandi, président de l’EHTTA, Charles Gardier, vice-président, Michel Thomas-Penette, délégué général et Silvia Costa, présidente de la commission pour la Culture, l’Éducation et la Citoyenneté européenne au Parlement européen. L’objectif de la rencontre était de rendre compte des actions et retombées de l’Itinéraire européen des villes thermales historiques, un des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe. Cet itinéraire regroupe vingt-neuf villes thermales de onze pays différents : l’Espagne, le Royaume-Uni, la Hongrie, l’Allemagne, la Belgique, la Croatie, l’Italie, la France, la Roumanie, la Turquie et la République tchèque. Créé en 2010, il a pour but de promouvoir l’Histoire et le patrimoine des villes thermales. Les itinéraires culturels du Conseil de l’Europe ont été créés afin d’inciter le développement de projets appartenant à différents domaines tels que le tourisme culturel, l’échange culturel, la recherche scientifique ou encore la valorisation du patrimoine.

Dynamiser le réseau

Au cours de la réunion, les participants ont insisté sur le fait que les villes membres de l’Itinéraire européen des villes thermales doivent développer leurs actions touristiques locales et s’impliquer également dans les appels à proposition européens. Les villes doivent s’attacher à travailler en synergie et à partager leurs expériences et leurs méthodes. C’est dans la perspective de former une Task Force qu’un groupe de projet a émergé. Il permettrait de mutualiser les compétences de chacun et de conduire à la création de nouveaux services touristiques.

Le projet Source, qui prendra fin au printemps 2015, est attentif au développement des actions assurant une dynamique européenne des villes thermales, notamment par la tenue annuelle d’un événement, et en incitant les villes à organiser des visites guidées racontant des faits européens en lien direct avec le lieu, à l’image de Vichy et son parcours s’inspirant de l’écrivain Valery Larbaud. Un roman interactif mettant en scène quatre personnages fictifs et une carte interactive compilant les événements européens des villes thermales membres ont été mis en ligne sur le site internet du projet Source, participant ainsi à la communication de l’Itinéraire. Un livre bleu du thermalisme pourrait être réalisé à la fin du projet afin de faire un retour sur expérience. La rédaction d’un guide sur l’Itinéraire des villes thermales historiques en Europe est également en projet.

Implication européenne

Une conférence de presse au Parlement européen durant le printemps 2015 sera organisée avec pour objectif de communiquer sur l’itinéraire et ainsi en assurer la promotion auprès des membres du Parlement. L’intérêt est de faire valoir le potentiel d’un Itinéraire culturel qui peut conduire à la mise en place d’initiatives culturelles et touristiques. L’Itinéraire pourrait alors être porté par des ambassadeurs, membres du Parlement européen, qui s’attacheraient à œuvrer dans la continuité des actions engagées et ainsi assurer son développement.

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Cyberattaque : faut-il craindre pour la sécurité de l’eau potable ?

TEAM AQUAE

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE
Translate »
X