AQUÆ
Société

La future démographie européenne

Temps de lecture : 2 minutes

En 2050, l’Europe comptera 526 millions de personnes et devra faire face au vieillissement de sa population.

La Commission européenne a publié en mai dernier un rapport intitulé « The 2015 Ageing Report Underlying Assumptions and Projection Methodologies ». Il propose une projection de la démographie de l’Europe en prenant en compte sa dimension économique. Chaque pays membre de l’Union européenne a été analysé afin d’évaluer quelle serait sa situation dans les décennies à venir et ce jusqu’en 2060. Le rapport s’attache également à déterminer quel sera l’impact de la démographie future de l’Europe sur des problématiques telles que les retraites, les soins de santé, la prise en charge médicale de pathologies longue durée, l’éducation, mais également les allocations chômages. Projection de démographie Tout d’abord, il apparaît que la population européenne sera plus nombreuse. Aujourd’hui, les 3 pays les plus peuplés en Europe sont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. La population européenne augmentera de 4 % d’ici une trentaine d’années, passant de 507 millions en 2013 à 526 millions en 2050. Les auteurs de l’étude ont néanmoins remarqué qu’elle chutera à 523 millions en 2060. Les pays où la population connaîtra sa plus forte progression sont le Luxembourg, la Belgique ainsi que la Suède. La pyramide des âges au niveau européen est destinée à être modifiée au cours des prochaines décennies. Ce changement sera favorisé par différents éléments parmi lesquels la fertilité, le taux d’immigration, mais également l’espérance de vie. Le rapport indique que bien que l’espérance de vie diverge selon les pays membres analysés, elle aurait une croissance moyenne qui s’élèverait à + 6,6 ans d’ici à 2060. Aussi l’espérance de vie des hommes s’élève, au niveau européen, à 84 ans contre 89,1 pour les femmes. Les auteurs mentionnent également que les augmentations les plus fortes se feront là où l’espérance de vie est la plus basse, comme la Bulgarie, l’Estonie ou encore la Hongrie. Concernant l’immigration en Europe, elle ne va pas cesser de croître au cours des prochaines décennies. Les pays les plus concernés seront l’Italie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, ainsi que l’Espagne. Les seniors en Europe Dans le futur, la population européenne sera plus âgée qu’aujourd’hui. Ce constat s’ancre dans le développement croissant de la filière de la Silver Économie au niveau national, mais également européen. La proportion de personnes âgées de moins de 14 ans restera stable, tandis que celle des personnes de 15 à 64 ans diminuera de 9 % d’ici à 2060. Le rapport pointe ainsi que la population âgée de plus de 65 ans connaîtra une augmentation de plus de 10 % d’ici à 2060. Alors qu’aujourd’hui, ce sont quatre personnes qui sont actives pour une personne âgée de plus de 65 ans, d’ici 2060, cette proportion sera divisée par deux. La progression de cette tranche d’âge implique une augmentation de dépenses liées à la gestion d’une population vieillissante. Les auteurs du rapport pointent une augmentation des dépenses pour les systèmes de santé (+ 0,9 % pour la moyenne européenne et pour la France) ainsi que de la prise en charge des pathologies longues (+ 1,1 % pour la moyenne européenne et 0,8 % pour la France). En contrepartie, il apparaît que le taux d’embauche des personnes plus âgées est destiné à croître au fur et à mesure des années.

À lire aussi...

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Thermalisme : 63 % de curistes en moins en 2020 en raison de la crise sanitaire

TEAM AQUAE

La Collectivité de Corse devient propriétaire de 100 % des Eaux d’Orezza 

TEAM AQUAE
Translate »
X