AQUÆ
Société

Changement climatique et santé

Temps de lecture : 2 minutes

réchauffement climatiqueAlors que l’incidence du réchauffement climatique sur l’environnement est clairement établie, celle sur la santé est floue mais demeure un sujet de préoccupation des chercheurs. 

Le climat ainsi que ses modifications dues à l’activité humaine font l’objet de nombreux débats entre scientifiques, politiques et industriels, dans les domaines de l’alimentation, du développement durable, des énergies ou encore des transports. Les chercheurs se mobilisent également pour déterminer l’impact du réchauffement climatique sur la santé.

État des lieux

Les effets du changement climatique se matérialisent par des phénomènes variés et conduisent ainsi à un problème sanitaire différent. Les événements météorologiques violents, comme par exemple des crues, de la sécheresse ou des cyclones, ont une incidence psychologique ou socioéconomique sur les populations mais peuvent aussi faciliter la propagation de maladies infectieuses et rendre la circulation des bactéries et virus potentiellement plus importante en fonction du climat (humidité, chaleur). L’augmentation des UV, provoquée par la modification de la couche d’ozone, induit un risque plus grand de cancers. Autre élément amplifié par le réchauffement climatique, qui en est de surcroît responsable : la pollution de l’air et de l’atmosphère. Cela affecte l’ensemble de la population mais plus particulièrement les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Des études épidémiologiques, qui consistent en des recherches réalisées grâce à l’observation d’une population et de sa santé portant sur les maladies et sur ses causes, sont menées afin de mesurer différents éléments inhérents à la problématique de la santé et du climat. Lancé en 2013, le projet européen Hélix a pour ambition de déterminer le volume de l’exposome, qui correspond aux expositions environnementales d’un individu au cours de sa vie, à partir de la période prénatale. Huit groupes de travail se sont ainsi attelés à la réalisation d’études dont les publications s’échelonneront jusqu’en 2017.

Prendre des mesures

Du 30 novembre au 11 décembre 2015 prochains, à Paris, se tiendra la 21e conférence internationale des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21). Ce rassemblement de près de 200 gouvernements a pour objectif de statuer sur des mesures à prendre au niveau international pour endiguer le réchauffement climatique et développer des solutions durables afin de protéger l’environnement. Robert Barouki, directeur de l’unité de recherche « Toxicologie, pharmacologie et signalisation cellulaire » de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), s’intéresse aux effets du changement climatique sur la santé. Il insiste, dans la vidéo Climat : à votre santé, diffusée en juillet dernier sur le site de l’INSERM, sur l’importance d’une plus grande implication des professionnels de santé dans cette thématique afin d’expliquer plus clairement aux populations que prendre des mesures simples pour protéger l’environnement a des impacts positifs à court et long termes sur leur propre santé.

À lire aussi...

Le Tibet améliore l’accès à l’eau potable dans les zones rurales

Alban Derouet

Eau et agriculture : quelles perspectives face au changement climatique ?

TEAM AQUAE

Le Royaume du Maroc et l’État d’Israël signent un accord sur l’eau

TEAM AQUAE
Translate »
X