AQUÆ
Société

La qualité de vie des Européens

Temps de lecture : 2 minutes

rapport qualité de vie EU

L’expérience de vie, la santé ou encore le cadre de vie font l’objet d’analyses, compilées dans un rapport par l’Union européenne pour avoir une vision d’ensemble de la vie en Europe.

Eurostat, l’organisme de statistiques de l’Union européenne, a publié en juin dernier un rapport intitulé Faits et opinions sur la qualité de vie dans l’UE, une mesure multi- dimensionnelle du bien-être. Afin de statuer sur la vie réelle des Européens, ce n’est pas seulement le PIB de chaque pays, souvent jugé utile pour évaluer la notion de qualité de vie, qui est pris en compte mais aussi des critères définissant la perception qu’ont les individus sur leurs propres vies et sur leur bien-être personnel. L’étude prend ainsi appui sur l’ana- lyse de différents facteurs qui sont : les conditions de vie matérielles, l’activité productive ou principale (l’emploi), les loisirs et les rapports sociaux, la sécu- rité économique et physique, la santé, l’éducation, la gouvernance et les droits élémentaires, l’environnement naturel et le cadre de vie mais égale- ment la satisfaction générale à l’égard de son expérience de la vie.

Quelques données

Parmi les données compilées, se trouve celle concernant le cadre de vie, qui comprend la pollution, la saleté, les bruits ou encore les espaces verts. La satisfaction des Européens à son égard s’élève à 7,3 sur une échelle de 10 alors que le résultat pour la Bulgarie n’est que de 5,2. Ce dernier est aussi le pays où les personnes se sentent le plus mal dans leur logement, à l’inverse de la Finlande. Il apparaît que les Européens sont globalement satisfaits de leur vie : la moyenne s’élève à 7,1 pour l’Europe et, au maximum, à 8 pour le Danemark et la Finlande. Les relations personnelles sont aussi source de contentement pour les Européens : ils sont 93,3 % à penser qu’ils ont quelqu’un sur qui s’appuyer en cas de problème. Les données concernant la santé montrent que 67,7 % des Européens jugent leur état de santé comme étant bon ou très bon, contre 45,4 % des Lettons et 82,3 % des Irlandais. La satisfaction à l’égard de l’utilisation de son temps, correspondant à la part occupée par les loisirs ou les activités sociales, a aussi été mesurée : elle est évaluée à 6,7 sur 10.

Dispositif global

Le rapport sur la qualité de vie fait partie d’un dispositif plus global mis en place par l’Union européenne pour avoir une vision d’ensemble de la vie dans les pays membres. À ce titre, Eurostat est utilisé pour mettre en lumière les différentes données récupérées auprès des nations. Aussi, un portail numérique accompagnant les résultats de l’étude, a été mis en ligne sur le site de l’organisme : pour chaque pays, l’internaute peut avoir accès aux statistiques correspondantes au facteur sélectionné. Une ou plusieurs infographies sont alors générées et les données chiffrées peuvent être comparés au minimum, au maximum et à la moyenne européenne. L’accès à des données complémentaires, explicitant des résultats de l’étude est rendue aussi possible via cette plateforme.

Le rapport sur aquae-officiel.fr

Crédits photo : Eurostat

À lire aussi...

Le Tibet améliore l’accès à l’eau potable dans les zones rurales

Alban Derouet

Eau et agriculture : quelles perspectives face au changement climatique ?

TEAM AQUAE

Le Royaume du Maroc et l’État d’Israël signent un accord sur l’eau

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X