AQUÆ
Tourisme

Global Wellness Summit : le bien-être au travail

global wellness summitLors du Global Wellness Summit, qui a eu lieu du 13 au 15 novembre derniers à Mexico DF (Mexique), le Stanford Research Institute (SRI) a dévoilé quelques éléments du rapport de recherche portant sur le bien-être au travail piloté par le Global Wellness Institute, qui sera publié en janvier prochain.

Les intervenantes du SRI, Ophelia Yeung et Katherine Johnston, ont confié que de mauvaises conditions de travail nuisent à la fois au bien-être mais également à la productivité. 74 % des personnes vivent avec seulement 3 dollars (environ 2,79 euros) par jour. Katherine Johnston a dit que le bien-être au travail est synonyme du droit de travail dans un milieu sain, sécurisant mais aussi motivant. Les recherches ont montré qu’il existait des schémas de bien-être au travail mais qu’ils étaient suivis par moins d’un salarié sur dix, par crainte des motivations réelles de l’entreprise à les mettre en place.

L’absence de mesures de bien-être au travail coûterait, selon le SRI, 1,1 milliard de dollars de dépenses de santé, ce qui comprend les blessures ou encore le stress au travail.

SRI a identifié sept tendances qui émergeront en milieu professionnel dans le futur :

1. Les entreprises et les gouvernement demanderont des changements par rapport à la hausse des dépenses de santé.

2. Le bien-être au travail sera expérimenté par les employeurs à travers le monde dans les 5 à 10 années à venir afin que les salariés restent compétitifs.

3. Les programmes de bien-être au travail tels qu’ils sont connus aujourd’hui, impulsés par les services de ressources humaines, disparaîtront au profit d’une réelle culture du bien-être en entreprise.

Lire aussi :  Est-il judicieux de joindre un hôtel avant de réserver ?

4. Les personnes seront de plus en plus concernées par leur propre bien-être et la manière avec laquelle ils peuvent y contribuer.

5. Les entreprises qui ne fournissent de bonnes conditions de travail ne seront plus capables d’embaucher ou de garder des personnes compétentes.

6. Faire bien avec les employés et la communauté est bénéfique pour l’activité professionnelle. Les personnes seront moins intéressées par les sociétés impliquées dans la destruction de l’environnement ou celles qui ne traitent pas leurs employés de manière juste.

7. Les gouvernements seront plus impliqués dans l’application du bien-être au travail.

Crédits Photos : © Global Wellness Summit

À lire aussi...

Piscine Global Europe 2022, une offre globale pour la conception de piscines et de spas

TEAM AQUAE

Est-il judicieux de joindre un hôtel avant de réserver ?

Alban Derouet

Vers une transition énergétique des piscines publiques

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »