AQUÆ
Société

L’Europe contre le cancer

Temps de lecture : 2 minutes

2016-cancer-day-iconsDocument de sensibilisation, le Code européen contre le cancer pointe douze comportements et précautions à adopter dans le cadre de sa prévention.

Fin janvier, l’International agency for research on cancer, organisme dépendant de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), a publié l’European Code Against Cancer, 12 ways to reduce your cancer risk. Cette quatrième édition a été réalisée, à l’initiative de la Commission européenne, par des cancérologues et des scientifiques qui avaient la volonté de sensibiliser la population européenne aux précautions à prendre pour prévenir le cancer. Existant depuis 1987, date de sa première publication, ce code européen est le résultat de deux années de travail et se base sur des recherches scientifiques recueillant des données dans les différents pays européens.

Contexte

Ce rapport intervient alors que l’OMS, au niveau européen, a remarqué une hausse de l’incidence du cancer, avec le diagnostic de 3,7 millions nouveaux cas en 2012. Des estimations jugent que cette proportion augmentera de 25 % d’ici à 2030 pour atteindre 4,6 millions de personnes. Il apparaît que le vieillissement de la population, une alimentation non équilibrée, la sédentarité, la consommation de tabac et d’alcool, le surpoids ainsi que des composants cancérigènes comme la pollution de l’air ou les rayonnements ultraviolets sont des éléments favorisant le cancer.

Propositions

Le contenu du manifeste a été développé autour de plusieurs axes :

> Ne pas fumer et ne pas consommer de tabac ;
> Rendre le domicile exempt de tout tabac et favoriser les mesures visant à interdire le tabac au travail ;
> Garder un poids de forme ;
> Être actif au quotidien et ainsi éviter les périodes où on est assis ;
> Avoir une alimentation saine. Il est important de privilégier les céréales complètes, les légumineuses, les légumes et les fruits. La limitation de consommation de nourriture calorique, riche en matières grasses et en sucres est essentielle notamment par rapport aux boissons sucrées. La viande rouge est à limiter tout comme les aliments riches en sel ;
> Réduire la consommation d’alcool ;
> Prévenir l’exposition excessive au soleil en particulier chez les enfants. L’usage d’une protection solaire est primordial et la fréquentation de cabines de bronzage déconseillée ;
> Suivre les protocoles et consignes spécifiés en milieu professionnel afin d’éviter le contact avec des substances cancérigènes ;
> Se renseigner sur les risques d’émanations importantes de radon dans le domicile. Prendre les mesures en conséquence ;
> Pour les femmes : l’allaitement évite le développement de cancer chez la mère. Éviter la consommation de traitements hormonaux substitutifs qui favorisent certains cancers ;
> Vacciner les bébés contre l’hépatite B et le papillomavirus pour les filles ;
> Participer aux programmes de dépistage du cancer existants pour les cancers des intestins, du sein et du col de l’utérus.

Le rapport sur

À lire aussi...

La pêche au large de l’île de Jersey, symbole du conflit entre le Royaume Uni et l’UE post Brexit

TEAM AQUAE

Le Canada détient 20% des réserves mondiales en eau douce. Voici comment il doit gérer cette précieuse ressource

TEAM AQUAE

Blocage du canal de Suez : ce qu’il faut en retenir

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X