AQUÆ
Société

Améliorer son sommeil avec Dreem

Sans émission de wifi pendant son utilisation, Dreem permet de mesurer la qualité de son sommeil jour après jour. 

La start-up Rythm a mis au point le dispositif Dreem, un bandeau connecté qui a la fonction d’analyser le sommeil mais également d’améliorer sa qualité en temps réel. L’entreprise s’est basée sur des recherches en neurosciences pour déterminer l’action de stimulations sonores synchronisées avec l’activité cérébrale. Le bandeau Dreem détecte les différentes phases de sommeil : dès qu’il en trouve une de sommeil profond, il va produire des stimulations sonores permettant d’améliorer la qualité de ce dernier. Lors de la phase de sommeil paradoxal, celle du « rêve », Dreem fait en sorte de ne pas réveiller son utilisateur avant qu’elle ne soit terminée. Le bandeau permet aussi d’être réveillé, en fonction de l’heure programmée par l’utilisateur, au bon moment, en respect avec les phases de sommeil. Au matin, Dreem calcule un « Dreem Score » qui révèle la qualité de la nuit passée en fonction des mouvements, de la durée ou encore des phases de sommeil. Les habitudes de sommeils sont ainsi étudiées. Cette analyse n’est faite que lorsque le bandeau est synchronisé avec l’application mobile : ce dernier contient un système électronique embarqué qui n’émet aucun wifi ni Bluetooth lorsqu’il est utilisé pendant la nuit. La date de commercialisation n’est pas encore précisée, mais quelques modèles sortiront en édition limitée en juin prochain.

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

quatre × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »