AQUÆ
Société

Casque de relaxation Melomind

Des programmes de relaxation personnalisés sont proposés aux utilisateurs du casque Melomind, développé par deux spécialistes des neurosciences. 

Melomind est un casque audio, dit de relaxation, qui propose des programmes d’entraînements cérébraux. L’outil, qui bénéficie de six heures d’autonomie, se revendique comme étant un réel coach de relaxation : au fur et à mesure des utilisations, l’individu développe une capacité d’entraînement, ce qui rend l’expérience de la détente mentale plus facile. La technologie de ce dispositif concilie à la fois l’écoute audio de musiques développées de manière scientifique pour traduire les processus cognitifs mais également la mesure de l’activité cérébrale grâce à des électrodes qui les envoient par la suite à l’application associée au produit. Cette dernière compile des programmes d’entraînements cérébraux interactifs personnalisés d’une durée de 3 à 20 minutes proposés en fonction des données recueillies par les électrodes. Deux années de développement ont été nécessaires pour la conception de ce produit présenté au CES de Las Vegas en janvier dernier. L’année 2016 marque le lancement de la nouvelle ergonomie du produit qui ressemble davantage à un casque audio que le premier prototype lancé par la startup. Les deux cofondateurs, Yohan Attal, titulaire d’un doctorat en imagerie médicale, et Thibaud Dumas, titulaire d’un doctorat en sciences cognitives, ont travaillé en collaboration avec l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière de Paris (75). Cette association leur a permis d’avoir accès aux dernières études en matière de neurosciences et ainsi de développer un produit sécurisant pour les utilisateurs, destiné à la fois aux particuliers et aux professionnels. À partir du 26 avril, Melomind est en campagne de crowdfunding sur le site KickStarter : cette opération a notamment pour objectif de permettre l’acquisition du produit à moindre coût pour les premiers supporters et de lancer la commercialisation en octobre prochain.

À retenir : L’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière de Paris a collaboré avec les créateurs du casque pour améliorer son utilisation.

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

trois × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »