AQUÆ
Société

Marc Francina – Président de l’ANETT, Député-Maire d’Évian-les-Bains

Temps de lecture : 2 minutes

Marc FrancinaLe Congrès annuel de l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques (ANETT) se tiendra, cette année, du 11 au 13 mai à Évian-les-Bains, commune que j’administre depuis plus de 20 ans. C’est en tant que président de cette association que j’accueillerai ce grand événement pour les élus touristiques de notre pays. Plus que par le passé, les enjeux d’un tel congrès sont majeurs à un moment où se posent à la fois des difficultés financières et d’organisation territoriale. Premier sujet d’inquiétude : la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement. En 2014, c’était le début de la diminution de la dotation, avec – 3,5 %. Cela s’est amplifié en 2015 avec – 10 %, pour culminer en 2017 : on en sera alors à – 30 % de dotation globale de fonctionnement (DGF) par rapport à 2013 ! En l’état actuel des choses, c’est insoutenable et inacceptable, surtout quand la parole gouvernementale ne cesse de clamer des ambitions fortes en matière d’attractivité touristique de notre pays au niveau international. Deuxième sujet majeur : l’illisibilité de la réforme de l’organisation territoriale découlant de la loi NOTRe. Je n’ai cessé de le répéter : le tourisme a besoin de souplesse pour s’épanouir et non d’un corset qui finira par l’étrangler. Heureusement, l’ancien gouvernement a annoncé une modification de la loi en prévoyant une exception, pour les stations classées, au transfert obligatoire de la compétence « promotion du tourisme » des communes aux intercommunalités. Ne nous réjouissons pas trop vite car nous attendons toujours les modalités pratiques de cette exception dont les interprétations sont fluctuantes et variables selon les responsables ministériels interrogés. Ce sont ces sujets qui seront au coeur de nos débats. Et comme les élus des territoires touristiques ne sont pas à court d’idées, ce congrès montrera combien ils peuvent être innovants au travers de la notion de « destination touristique intelligente » et du bienêtre. Un programme studieux certes, mais dans une ambiance conviviale car Évian-les-Bains entend bien être à la hauteur de sa réputation en matière d’excellence de son accueil !

À lire aussi...

La pêche au large de l’île de Jersey, symbole du conflit entre le Royaume Uni et l’UE post Brexit

TEAM AQUAE

Le Canada détient 20% des réserves mondiales en eau douce. Voici comment il doit gérer cette précieuse ressource

TEAM AQUAE

Blocage du canal de Suez : ce qu’il faut en retenir

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X