AQUÆ
Société

Anticiper le secteur bien-être de demain

Temps de lecture : 2 minutes

GWS 2016-SRI 3Selon les chiffres du Global Wellness Summit 2016, l’industrie wellness connaît actuellement, et ce depuis 2013, une forte croissance. Une progression qui devrait se poursuivre.

Plus de 500 professionnels du secteur venus de 45 pays étaient réunis au Tyrol (Autriche) pour assister à la dixième édition de l’événement international consacré au bien-être. Dévoilés pendant l’ouverture, les premiers chiffres du rapport 2016 Global Wellness Economy Monitor, qui sera publié début 2017, font état de la bonne santé du secteur et de ses perspectives encourageantes. Une économie au beau fixe Composée de plusieurs secteurs et marchés tels que le thermalisme, le spa et la thalassothérapie, l’industrie du bien-être a connu une forte progression. En effet elle a enregistré + 10,6 % en l’espace de deux ans, passant ainsi d’un revenu global, estimé à 3 360 milliards de dollars (3 075 Md€) en 2013, à 3 720 milliards de dollars (3 404 Md€) pour l’année 2015. Le poids économique du secteur ne cesse de croître. Il représente d’ailleurs aujourd’hui 5,1 % de l’économie mondiale. Afin d’analyser l’ensemble de ces données et dresser le bilan de ces dernières années, les chercheurs de l’institut ont étudié dix marchés phares dont les secteurs du spa, du tourisme de bien-être, du thermalisme, du bien-être au travail, et des activités bien-être au sein d’établissements hôteliers. Parmi ceux qui ont connu une progression forte figure le tourisme de bien-être dont les revenus ont bondi de 14 % entre 2013 et 2015 pour 563,2 milliards de dollars (515,35 Md€) soit 15,6 % du secteur du tourisme mondial toutes activités confondues. Le marché du spa aurait également progressé de 25 % entre 2013 et 2015 pour atteindre les 76,6 milliards de dollars (70,1 Md€). Il génère plus de 230 000 emplois directs pour un total de 121 595 spas. Le nombre d’établissements thermaux en activité atteint les 27 507 sites en 2015. Ils ont engendré à eux seuls 51 milliards de dollars (46,4 Md€) en 2015 (+ 2 % par rapport à 2013). Un futur réjouissant Plusieurs facteurs, à la fois économiques et sociétaux, seraient à l’origine de cette courbe. Selon Ophelia Yeung, chercheuse au Global Wellness Institute, la forte demande en soins et activités bien-être aurait pour déclencheur le vieillissement démographique, l’augmentation des maladies chroniques ou encore les coûts du système de santé actuel. Toutes ces causes inciteraient la population à se tourner vers des alternatives et de nouvelles façons de vivre. Le rapport s’est également attaché à prédire l’avenir afin de tenter d’anticiper la situation du secteur à l’horizon 2020. Selon les estimations du Global Wellness Institute, l’ensemble des branches bénéficieront de cette tendance. Le tourisme de bien-être atteindra les 808 milliards de dollars (736 Md€) de recettes en 2020 (après une augmentation de 7,5 %). Le marché des spas frôlera les 104 milliards de dollars (94,8 Md€) (+ 6 %) et le secteur thermal dépassera les 64 milliards de dollars (58 Md€) de revenus (+ 4,8 %).

Les infographies sur aquae-officiel.fr

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Cyberattaque : faut-il craindre pour la sécurité de l’eau potable ?

TEAM AQUAE

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X