AQUÆ
Société

La thalassothérapie à la loupe

Temps de lecture : 2 minutes

thalasso activite premier trimestre 2017Le secteur de la thalasso en France affiche une baisse de la fréquentation de 4,5 % pour un chiffre d’affaires par curiste en progression de 6 %. 

Le Syndicat national professionnel de la thalassothérapie, France Thalasso et le cabinet d’études In Extenso TCH ont dévoilé le 12 juin dernier les chiffres du secteur pour le premier trimestre 2017.

Clientèle en recul 

L’observatoire a relevé une baisse de 4,5 % du nombre de curistes au premier trimestre 2017, avec 2 535 clients en moyenne par établissement. Ce taux était en progression de 7 % en 2015 et de 5 % l’an dernier. Un écart de 9,5 % s’est donc creusé de 2016 à 2017. La branche masculine, qui représente 33 % du public, est la plus touchée par ce déclin avec 6 % de fréquentation en moins. Les curistes sont à 98 % français, la clientèle étrangère affichant un taux de présence en recul de 9,1 %. Les clients ont affiché une préférence pour les journées « hébergées ». Le taux des journées « externes » à hauteur de 21 % affiche une baisse de 6,4 % par rapport à l’année précédente. Parmi la clientèle hébergée, les séjours de courte durée sont plus plébiscités que les longs séjours, ces derniers correspondant à 25 % des réservations, en baisse de 12,4 %. Néanmoins, si la fréquentation est en repli, le chiffre d’affaires par curiste a évolué de 6 % pour ce premier trimestre 2017, à hauteur de 297 euros. Pour la même période, en 2015, le CA par curiste atteignait 278 euros pour une progression de 2 %, alors qu’au premier trimestre 2016, ce chiffre s’élevait à 275 euros.

Un développement hétérogène 

La thalassothérapie française présentait en 2015 un taux du chiffre d’affaires par établissement en évolution de 6 %, et en 2016 de 3 %. Aujourd’hui, ce dernier s’élève à + 1,5 %. La tendance dans les établissements s’inverse par rapport au premier trimestre 2016. En effet, le taux de fréquentation en baisse est compensé par la hausse du chiffre d’affaires par curiste réalisé. Les centres réalisant moins de 2 millions d’euros de CA annuel présentent un taux de fréquentation en stagnation alors qu’il y a un an, ce dernier était en progression de 20,8 %. Ceux constatant plus de 4 millions d’euros de CA annuel communiquent une baisse de la fréquentation de 3,4 %. Le segment le plus exposé à la concurrence, composé des thalassos générant de 2 à 4 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, ne voit pas son CA augmenter et relève une baisse du nombre de curistes de 7,3 %. Situés en bord de Manche, les centres ont observé une baisse de 0,1 % de leur CA. Les thalassos situées sur les côtes atlantique et méditerranéenne, elles, réunissent respectivement un chiffre d’affaires par établissement en hausse de 1,8 % et de 6,4 % alors qu’elles étaient en progression de 22,1 % au premier trimestre 2016 par rapport à la période antérieure. Par ailleurs, pour ce premier trimestre 2017, le nombre moyen d’employés par institut est de 32 soit 10 employés de moins qu’en 2015 et 2016, à la même période.

À lire aussi...

Veolia-Suez : Ardian entre dans la course

TEAM AQUAE

Le groupe français Saur s’implante au Portugal

TEAM AQUAE

Le Tibet améliore l’accès à l’eau potable dans les zones rurales

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X