AQUÆ
Société

Un doudou connecté

50 % des traitements quotidiens pour l’asthme ne seraient pas suivis correctement. Partant de ce constat, Sandrine Bender et Alizée Gottardo ont lancé la conception de Meyko en 2015. Ce doudou connecté, destiné aux enfants de 3 à 10 ans, a pour vocation d’améliorer l’adhésion au traitement de fond (comprimé, inhalateur, nébuliseur). Ainsi, il fait la grimace tant que le médicament n’est pas pris et affiche un sourire lorsque c’est chose faite. L’objet est par ailleurs relié à une application mobile, ce qui lui permet d’enregistrer les données. Les parents peuvent saisir les heures de prises ou encore les crises d’asthme et donc effectuer un suivi, à partager avec le médecin. La starup nantaise créée en novembre 2016 s’est entourée de médecins du CHU de Nantes (44) et de l’hôpital Necker (75). Mais aussi de familles et de jeunes patients. Meyko a déjà été testé auprès de 11 enfants. Les résultats montrent un attachement des plus jeunes, ainsi qu’un effet rassurant pour les parents. L’objet devrait donc être commercialisé en 2018.

© Meyko

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

7 + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »