AQUÆ
Image default
Tourisme

L’immobilier au service du bien-être

Temps de lecture : < 1 minute

Le Global Wellness Institute (GWI), qui assure la promotion du bien-être et de la santé à travers le monde, a publié le 24 janvier dernier son rapport annuel, intitulé « Build Well to Live Well » (bien construire pour bien vivre). Cette année, l’organisation s’est intéressée aux promoteurs immobiliers et aux communautés spécialisés dans le bien-être. Le GWI prévoit, d’ici 2022, une croissance annuelle de 6 % pour ce secteur . Ce marché, évalué à plus de 100 milliards d’euros en 2017, devrait ainsi atteindre les 145 milliards en 2022.

Le rapport dénombre près de 750 projets immobiliers ou résidentiels construits ou en cours de réalisation. Leur point commun : ils placent la santé au centre des processus de conception, de création ou de rénovation. L’institut a d’ailleurs mis en lumière les futures tendances de ce marché. Parmi elles, des démarcations moins nettes entre maison, travail et loisir ; un « habitat sain » plus abordable ; ou encore un retour aux quartiers multigénérationnels. Enfin, le GWI pressent une place plus importante des sources chaudes dans le quotidien, voyant ainsi une augmentation des résidences construites à leur proximité et le renouveau des cités thermales historiques comme communautés de bien-être holistique.

© GWI/Delos

À lire aussi...

Nouveau spa thermal à Digne au printemps

TEAM AQUAE

Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

TEAM AQUAE

25e anniversaire de l’ESPA

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X