fbpx
AQUÆ
Image default
Société

Lionel Flasseur – Directeur général, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Temps de lecture : 2 minutes

Troisième région thermale avec 24 stations, l’Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de faire du thermalisme un levier de développement touristique. L’enjeu est de répondre à un double objectif : diversifier l’offre et attirer plus de clientèles, en particulier sur le marché du bien-être en pleine croissance, mais très concurrentiel. La volonté n’est pas d’occulter le thermalisme traditionnel, mais bien de s’appuyer sur son potentiel, sa valeur ajoutée, sa crédibilité et son expérience afin de développer une offre bien-être différente. Ainsi, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, le comité régional du tourisme, a choisi de valoriser les stations en se fondant sur le principe de « bien-être thermal » autour d’un plan d’action partagé avec les fédérations thermales. Il vise, notamment, à qualifier l’offre, puis à la promouvoir auprès de la clientèle et des marchés retenus. Naturellement, nous tenons compte de la diversité des stations afin de délivrer les messages les plus adaptés. Cette communication est essentiellement digitale via des vidéos qui ont pour objectif d’inspirer les publics cibles et de leur donner envie de venir en région. Nous mettons également nos compétences dans le domaine de la formation au service de quatre stations pilotes en recensant leurs besoins de professionnalisation et en établissant un plan d’action concret à 3 ans. En un mot, notre action vise à valoriser le formidable potentiel de nos stations thermales, comme terres de ressourcement et de pleine santé, pour attirer des clientèles désireuses de prendre soin d’elles et soucieuses de préserver leur capital santé. C’est un enjeu sociétal majeur et nous croyons au développement de séjours touristiques autour de ce positionnement croisé alliant santé, bien-être, activités physiques, nutrition et loisirs. Il est bien évident que la meilleure offre ne saurait séduire sans un environnement attractif et accueillant, c’est tout le sens de l’action de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui a choisi de mobiliser plus de 20 millions d’euros pour accompagner la rénovation des établissements thermaux et du cadre de vie des stations. Notre volonté commune est de nous positionner comme « la région de référence sur le champ de la prévention santé et du bien-être ».

 

À lire aussi...

Impact du COVID-19 : et le transport maritime dans tout ça ?

Lucie Lefebvre

La Chine surveille le risque de pénurie d’eau dans le nord du pays

TEAM AQUAE

Le réchauffement climatique, priorité des Français devant la santé

Lucie Lefebvre
Translate »
X