AQUÆ
Image default
Société

Julien Lironcourt – Directeur général, Stas Doyer Hydrothérapie

Julien LIRONCOURTCrée en 1963 par Paul Castola, grand-oncle de notre PDG Jean Yassimides, la Société de travaux auxiliaires spéciaux (STAS) œuvrait initialement pour l’aéronautique. Comme beaucoup d’entreprises, la nôtre a su évoluer : c’est ainsi que nous nous sommes progressivement spécialisés dans la fabrication et l’installation d’équipements d’hydrothérapie. Évolution marquée en 1994 par le rachat de la société Doyer. J’aime à qualifier notre activité « d’artisanat industrialisé » : un outil industriel combiné aux finitions manuelles d’artisans hautement qualifiés. Cette identité se retrouve dans chacune de nos créations, souhaitées à la fois élégantes, performantes, endurantes, tout en étant adaptées aux contraintes de chacun de nos clients. Les richesses de notre structure sont notre capacité à créer, notre autonomie et notre savoir-faire éprouvés : des premières esquisses à la production unitaire ou en petites séries, nous maîtrisons le processus de conception, puis la chaîne de production via notre bureau d’études et notre usine basés à Muret, en bordure toulousaine. Nous maîtrisons enfin l’installation, la formation, la maintenance et le SAV, assurés par nos techniciens itinérants. Notre marché se partage entre activités de balnéo/thalassothérapie, centres de rééducation fonctionnelle, hôtellerie de luxe et instituts de beauté. Des bassins collectifs aux baignoires, en passant par les filières algues/boues ou encore les postes de soins ORL, notre gamme n’a cessé de s’étoffer au fil des années et des évolutions du marché. Nous créons également à l’export avec une représentation sur les 5 continents. Convié en 2014 par Jean Yassimides à prendre la direction technique de notre structure, j’ai immédiatement été frappé par l’engagement de l’ensemble de nos 35 collaborateurs, passionnés et profondément investis au service de nos clients. Aujourd’hui directeur général, j’ai à cœur de capitaliser sur ces richesses humaines pour continuer à développer nos activités. Je pourrai pour cela notamment compter sur le soutien de notre nouveau directeur technique : Franck Muller.

 

 

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

3 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »