AQUÆ
Image default
Société

Eau et santé au congrès de l’ESPA

Temps de lecture : 2 minutes

L’association des spas européens a tenu son congrès annuel en mai dernier ; l’occasion pour les professionnels du secteur d’échanger, mais aussi de remettre les trophées de l’innovation.

Le 23e congrès de l’ESPA (European Spas Association) s’est déroulé du 23 au 25 mai dernier à Domburg, aux Pays-Bas, autour d’une thématique principale : eau et santé, un style de vie. 130 spécialistes européens du secteur du spa et du tourisme de santé, issus de 20 pays, étaient réunis dans le cadre de cet événement qui vise à « encourager l’échange d’expériences, de pratiques et de savoir-faire ».

De nombreux professionnels du secteur ont animé des conférences. Le Pr Olaf Timmermans a expliqué pourquoi vivre en zone côtière était bénéfique pour la santé. Le Pr Christian-François Roques, membre correspondant de l’Académie de médecine, a quant à lui dévoilé les premiers résultats de l’étude épidémiologique réalisée par l’ESPA sur la balnéothérapie. Cette dernière vise à identifier le profil des patients, les traitements prescrits et pourrait servir de base à la conception d’un livre blanc de la balnéothérapie et à la construction de modèles européens.
Ont également été abordés la prévention, le tourisme de santé, les nouvelles perspectives pour l’organisation architecturale des spas, le marketing digital ou encore les tendances de la clientèle bien-être.

Récompenser l’innovation
Le congrès a été l’occasion de remettre les ESPA Innovation Awards qui récompensent les destinations, initiatives et établissements innovants. Parmi les lauréats, La Roche-Posay (86) a été primée dans la catégorie « médispa innovant », le jury ayant jugé que la municipalité est « un exemple à suivre pour de nombreuses villes thermales où l’utilisation de l’eau est trop importante et cause des problèmes de stabilité du sol ».
Le centre bulgare Aquahouse thermal & beach et le Palanga spa life balance hotel, en Lituanie, sont également sortis vainqueurs, de même que les produits allemands Dr Spiller. Parallèlement, le programme dédié au thermalisme de l’université de Pittsburgh en Italie et l’étude sur les « soins en spas thermaux pour les enfants souffrant de problèmes respiratoires » ont été gratifiés.
Des médias ont également été mis en avant : Aquæ – l’officiel Eau Santé & Bien-être, ainsi que Despresa (About Spa), support roumain.

Coopération internationale
L’association européenne a profité de son congrès annuel pour signer un accord-cadre de coopération stratégique avec OBOR, le comité de développement touristique et culturel sino-européen « One Belt One Road » (« Nouvelle route de la soie »).
Ce partenariat vise à développer une plateforme d’intégration et de gestion des ressources culturelles et touristiques, mais aussi de coordination et de promotion du tourisme dans les cités thermales historiques, ainsi que les complexes de santé en Europe et en Chine. Des forums et conférences devraient être organisés afin d’encourager les échanges entre agences de voyages et entreprises des deux partenaires.

À lire aussi...

Impact du COVID-19 : et le transport maritime dans tout ça ?

Lucie Lefebvre

La Chine surveille le risque de pénurie d’eau dans le nord du pays

TEAM AQUAE

Le réchauffement climatique, priorité des Français devant la santé

Lucie Lefebvre
Translate »
X