AQUÆ
Image default
Société

Extension de la saison thermale à B’O Resort

Temps de lecture : 2 minutes

Les thermes normands proposeront trois semaines de cure supplémentaires afin de répondre à la demande croissante des curistes en hiver.

À Bagnoles-de-l’Orne (61), l’établissement thermal du B’O Resort, du groupe France Thermes, s’apprête à tester cette année, pour la première fois, une prolongation de trois semaines de la saison thermale. Les cures conventionnées, qui ont commencé la deuxième semaine de février, sont ainsi proposées jusqu’au 1er décembre dans le centre normand qui bénéficie de l’autorisation préfectorale permettant d’ouvrir ses portes toute l’année. « C’est un test, mais je ne doute pas qu’il sera reconduit », affirme Jacques Burille, directeur général de France Thermes.

Répondre aux demandes des curistes
L’objectif est de s’adapter à la demande des curistes qui souhaitent se soigner tout au long de l’année. « Nous traitons de plus en plus de maladies chroniques, et celles-ci ne font pas de trêve hivernale », souligne Jacques Burille. Les thermes bagnolais, qui s’avèrent très fréquentés au mois de septembre, enregistrent effectivement un accroissement de la demande pour le deuxième semestre. « Cela naît sûrement de la volonté de se préparer au mieux pour l’hiver qui est toujours plus difficile pour les gens qui souffrent de maladies chroniques », ajoute le directeur général.
Pour cette première année de test, l’établissement ne sera ouvert que le matin pendant les trois semaines supplémentaires. En termes d’objectifs, B’O Resort a tablé sur 250 curistes. Un chiffre qui devrait être dépassé, puisque 400 curistes environ sont d’ores et déjà attendus.

Rénovations au spa
Parallèlement, la Résidence des Thermes, qui accueille l’essentiel des patients en cure, sera également ouverte jusqu’au 1er décembre. En revanche, la résidence B’O Cottage et le spa bien-être fermeront, comme chaque année, à la mi-novembre. « L’avenir s’oriente aussi vers une saison prolongée pour le spa, déclare Jacques Burille. Mais nous maintenons la fermeture cette année, car nous y engageons d’importantes rénovations à l’intersaison. »
Le centre de bien-être connaîtra donc des travaux d’embellissement, le remplacement des carrelages, le changement des matériels d’hydrothérapie ou encore le renouvellement de la carte de soins, qui reste axée sur la pomme et la chlorophylle, éléments phares de B’O Resort. La réouverture du spa est programmée en février 2019.
À terme, l’objectif est de proposer une saison identique pour l’ensemble du complexe. « On peut espérer que l’offre de bien-être s’étende elle aussi au fur et à mesure que nous réaménageons nos établissements », précise le directeur.

© Enigma

À lire aussi...

Eau de Paris s’interroge sur son avenir 

TEAM AQUAE

Sécheresse historique à La Réunion 

TEAM AQUAE

Le voyage écoresponsable de Constance et Clément

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Translate »
X