AQUÆ
Image default
Tourisme

Le marché locatif en résidence secondaire

Temps de lecture : 2 minutes

La France connaît une professionnalisation du secteur des résidences secondaires, poussée par de nouveaux acteurs venant apporter des alternatives aux hébergements traditionnels.

Baisse du parc hôtelier en station thermale
Dès 2011, la Fédération Thermale et Climatique Française avait mis en avant la diminution du parc hôtelier dans les stations. Ce déclin a commencé dès les années cinquante, avec une baisse des hébergements les plus étoilés, jusqu’à aujourd’hui, où des établissements plus accessibles ont été touchés. à titre d’exemple, entre 2000 et 2010, ce sont plus de 24% de lits qui ont été perdus. Pour compenser ce manque, les exploitants thermaux ont construit une offre de logement locatif intégrée, les résidences de tourisme, et un marché locatif de meublés s’est créé.
Dès 2011, ces deux types d’hébergement représentaient plus de 50% de lits dans les stations thermales. Néanmoins, les résidences de tourisme sont parfois mal adaptées aux comportements des curistes actuels (séjours courts, cycliques) et sont faiblement présentes dans les stations thermales. Une adéquation entre les besoins en hébergement et l’offre se fait sentir.

Location de vacances, une réponse aux besoins
En 10 ans, le marché de la location de vacances de résidence secondaire a évolué. Il s’est d’abord structuré avec l’arrivée de nouvelles sociétés comme HomeAway, d’Abritel, ou Booking, permettant aux propriétaires de louer facilement leur bien. Il s’est ensuite densifié avec la construction d’une offre d’hébergement plus large sur l’ensemble des territoires ayant une demande forte.
Enfin, il se professionnalise avec l’apparition d’acteurs comme Homerez qui permet aux propriétaires de mieux louer et gérer leur bien. Cette nouvelle offre vient se substituer peu à peu aux locations traditionnelles et va pouvoir améliorer le parc locatif que ce soit en termes de volume, nombre de lits, ou de diversification de la clientèle, attirant de nouveaux profils de touristes. La startup parisienne illustre la croissance de ce type d’hébergement. Le 26 novembre, elle a annoncé une levée de fonds de 6 M€ afin d’accélérer le développement du service dédié à la location de résidences secondaires pour les propriétaires indépendants.

© pxhere

À lire aussi...

Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

TEAM AQUAE

25e anniversaire de l’ESPA

TEAM AQUAE

Big Wave Risk Assessment Group : la sécurité des surfeurs en ligne de mire

TEAM AQUAE
Translate »
X