AQUÆ
Image default
Société

Prévention : maladies chroniques et activité physique

L’Inserm met en lumière l’intérêt préventif de la pratique sportive pour les pathologies chroniques et incite à prescrire une activité régulière.

Les maladies chroniques sont la « première cause de mortalité dans le monde », selon l’OMS. En France, elles toucheraient 75 % des 65 ans et plus. La prévention représente donc un enjeu de santé publique. Elle peut cibler 4 causes majeures : tabagisme, consommation d’alcool, alimentation et manque d’activité physique.

Analyse des connaissances
Dans ce contexte, le ministère des Sports a fait appel à l’Inserm pour obtenir un bilan des connaissances actuelles sur le traitement de ces affections, plus particulièrement sur les bénéfices de l’activité physique.
L’établissement scientifique s’est basé sur l’étude de la littérature scientifique, principalement de 2016. Un travail réalisé par

Contenu réservé à nos abonnés !

Connectez-vous ou abonnez-vous !

© Freepik

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE
Translate »