fbpx
AQUÆ
Image default
Société

Sevrage tabagique et intelligence artificielle

Temps de lecture : 2 minutes

Enovap a conçu une cigarette électronique connectée qui analyse la consommation en temps réel pour soutenir les utilisateurs dans l’arrêt du tabac.

La « première e-cigarette connectée et intelligente » a été lancée officiellement en février dernier par la startup Enovap, membre de la Technopole de l’Aube. Le produit, qui se fonde sur une technologie brevetée, se présente comme une aide au sevrage tabagique. « Le tabagisme tue 6 millions de personnes par an dans le monde. Enovap prend aujourd’hui part à cet enjeu de santé publique, convaincue que[ihc-hide-content ihc_mb_type= »block » ihc_mb_who= »unreg » ihc_mb_template= »3″ ] la cigarette électronique intelligente peut aider au sevrage tabagique et qu’elle fait partie des solutions d’avenir », affirme Alexandre Scheck, PDG de la startup.

Algorithme intelligent
Le système propose deux modes. Le mode manuel, équipé de la technologie Hit Control, donne la possibilité à l’utilisateur de choisir le dosage en nicotine. Parallèlement, le mode de réduction automatique a pour objectif l’arrêt du tabac sur le long terme.
Le vaporisateur est doté d’un algorithme intelligent qui apprend des habitudes de l’utilisateur. Il adapte en temps réel la concentration en nicotine afin qu’elle soit correctement ajustée, tout en visant une réduction progressive. Une « modélisation prédictive » se dessine au fur et à mesure, s’appuyant sur l’emploi de l’e-cigarette, le profil du consommateur ou encore son activité physique. Le vaporisateur est connecté à une application mobile. L’interface, disponible sur Android et iOS, permet de suivre la consommation, mais aussi d’activer le mode réduction automatique.
Enovap a travaillé en collaboration avec le LIMSI (Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur), un laboratoire du CNRS, à l’élaboration de l’algorithme. « À terme, et grâce aux compétences du LIMSI en machine learning, cette intelligence artificielle sera capable de développer, de manière autonome, de nouvelles méthodes de sevrage adaptées à chacun », précise Alexandre Scheck.

L’efficacité à l’étude
L’entreprise a prévu de lancer dès cette année une étude observationnelle afin d’analyser l’efficacité de sa e-cigarette pour l’arrêt du tabac et de la nicotine. Le profil de consommation sera également évalué par le biais de l’application. D’une durée de 12 mois, l’expérimentation sera réalisée en partenariat avec le Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie Victor Segalen et l’Inserm, et plus particulièrement les docteurs Anne Borgne, Marie Bejot et Laurent Toubiana.
Il est à noter que l’innovation d’Enovap a reçu un certain nombre de prix, comme la médaille d’or du Concours Lépine en 2014, le prix i-Lab du ministère de l’Enseignement supérieur en 2015, le prix des Trophées de la Santé Mobile en 2017 ou encore l’Award du meilleur device 2018.

[/ihc-hide-content]

© Enovap

À lire aussi...

En Nouvelle-Calédonie, une gestion millénaire de l’eau en héritage

TEAM AQUAE

Intelligence artificielle et satellite pour surveiller l’état de santé des cours d’eau

TEAM AQUAE

La pénurie d’eau pourrait faire baisser le PIB de 10 % au Moyen-Orient

TEAM AQUAE
Translate »
X