AQUÆ
Juridique

Homéopathie : un déremboursement acté

Temps de lecture : 2 minutes

L’État a signifié son accord avec l’avis de la Haute autorité de santé concernant la prise en charge de l’homéopathie, dont l’enseignement universitaire est remis en question.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé, le 10 juillet dernier, qu’Agnès Buzyn suivrait l’avis de la HAS (Haute autorité de santé) préconisant le déremboursement des médicaments homéopathiques (Aquae n° 154). Et ce, par manque de preuves de leur efficacité.

Contenu réservé à nos abonnés !

Connectez-vous ou abonnez-vous !

 

Les décrets en cliquant ici

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

Connexion

X

Inscription

X