AQUÆ
Carte Blanche

Concilier outils numériques, relations humaines et « plus-être »

Temps de lecture : 2 minutes

Par Joël de Rosnay
Président de Biotics International
Écrivain scientifique, prospectiviste,  docteur ès sciences


Ce que l’on attend aujourd’hui du secteur du Tourisme, Bien-Être & Santé, c’est de pouvoir mieux se connaître, mieux se mesurer, mieux se rencontrer et mieux se suivre. C’est ce que permettent les outils des nouvelles technologies du numérique, notamment avec l’intelligence artificielle qui ne cesse d’évoluer. Il sera possible d’effectuer ce que l’on appelle du « profiling » – profilage en français –, à la fois pour les gérant.e.s des institutions et pour les particuliers, afin de créer le profil des personnes qu’ils souhaiteraient rencontrer pour les accompagner dans leur quête du bien-être.

Il ne faut donc pas penser que le digital est un outil de déshumanisation. Au contraire, si on sait bien l’utiliser, le digital est un véritable catalyseur de rencontres et de contacts. Le lien humain ne naît pas seulement de la quantité des relations entretenues, mais également de la densité de ces relations. De nos jours, en un seul clic, il est possible de créer une proximité entre les humains, qui est certes virtuelle, mais qui devient quand même tout à fait réelle.

Ce qui compte aujourd’hui, c’est d’assurer une utilisation optimale des dispositifs digitaux dans les établissements de Tourisme, Bien-être & Santé. Avant toute chose, une facilité d’accès à ces outils modernes est impérative pour que toutes et tous puissent en bénéficier. Il est ensuite fondamental de former les employés à l’utilisation de ces outils numériques, ce qui est encore trop rare aujourd’hui dans les entreprises ou organisations, pour qu’ils s’en servent à bon escient et transmettent leur savoir aux particuliers. Il est également important de créer les conditions nécessaires pour que les personnes s’étant rencontrées dans ces établissements continuent de se suivre et puissent se revoir.

Bien évidemment, être en bonne santé et ralentir le vieillissement ne repose pas simplement sur la e-santé et le digital. Il faut avant tout mettre en œuvre cinq principes simples et pourtant primordiaux au quotidien : la nutrition équilibrée, le sport régulier, le plaisir de faire ce que l’on fait, le management du stress et la bonne relation aux autres. C’est la synergie de ces cinq éléments qui assure une meilleure santé mentale et physique et permet de vieillir jeune.

Cependant, les outils digitaux ne doivent pas non plus être négligés puisqu’ils contribuent à la volonté d’aller plus loin dans notre propre corps et de développer des capacités de notre cerveau. Parmi ces capacités, les principales sont la mémoire, le lien social et l’aptitude à mieux se connaître. Ce plus-être est aujourd’hui essentiel dans l’entreprise du bien-être. Il existe donc, par exemple, des applications mobiles d’amélioration de la mémoire qui permettent de réaliser une vraie conquête de l’espace intérieur. Il ne faut pas oublier que le téléphone est une véritable télécommande universelle qui permet de cliquer dans l’environnement – grâce aux QR codes, badges ou autres éléments reconnaissables par le smartphone – pour que l’environnement lui-même nous augmente. Ce sont ces outils qu’il faut rechercher à développer dans les établissements de Tourisme, Bien-être & Santé pour les mettre au service des personnes venues se former.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

Connexion

X

Inscription

X