AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Carte Blanche

Manifestement, il y a quelque chose à faire

Temps de lecture : 2 minutes

Par Marie Morani
Directeur de publication Aquæ
Directeur général Palindrome Edition


Ce titre à l’élan prédictif est à rendre au Dr Nicolas Postel-Vinay qui fut l’un des brillants intervenants de la première édition d’Aquæ Panorama. Ces mots, il nous les a envoyés au lendemain de l’événement. Et il y en a eu d’autres, beaucoup d’autres, pour notre plus grande récompense. Revenant sur la grande qualité des interventions de Joël de Rosnay, Grégory Ninot, Pierre Paperon, Julia Aymonier, Roland Héguy, Thierry Dubois, Dr Jacques Desplan, Dr Nicolas Postel-Vinay, Me Pierre Desmarais, Adrian Ramos Barreto et Gilles Babinet. Remerciant pour la pertinence des mises en relation assurées pendant la journée et des échanges positifs, annonciateurs de bonnes perspectives.

Saluant la maîtrise, le professionnalisme et la convivialité de l’organisation.
Pour notre plus grande fierté, nous pouvons annoncer que cette première édition fut une réussite. Une réussite qui se partage. D’abord avec celles et ceux qui ont permis qu’elle se réalise : l’équipe. S’il y a un défi qui défie tous les autres dans la vie d’une société, c’est l’histoire qu’elle écrit en interne. La nôtre a conclu son prologue l’an passé et entamé son premier chapitre grâce à des projets comme Aquæ Panorama, notamment rendu possible par l’implication de cette équipe que vous avez rencontrée et
appréciée, le 4 novembre dernier.

Ensuite, elle se partage avec ceux qui nous ont accordé leur confiance quand le risque était à son plus haut niveau : nos partenaires. La municipalité d’Enghien-les-Bains, le groupe Barrière, le Conseil national des établissements thermaux (CNETh), l’Association nationale des élus des territoires touristiques (ANETT), l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) et In Extenso. Mais aussi avec tous les membres du comité stratégique que vous avez eu plaisir à lire, ces derniers mois, dans cette même rubrique. Merci à vous pour avoir cru en ce projet sans équivalent et pour l’ouverture d’esprit dont vous avez su faire preuve à l’évocation de cette volonté de créer un écosystème à la croisée des chemins de trois secteurs, dont le tracé est par habitude plus parallèle que perpendiculaire.

À la fin d’Aquæ Panorama, quand le constat sur cette ambition tombe et qu’il indique que « manifestement, il y a quelque chose à faire », c’est qu’il devient possible de penser transversalement les enjeux d’avenir du tourisme, de la santé et du bien-être, comme d’imaginer engager ces secteurs sur une voie concomitante, où le long terme domine sur le court terme, où la pérennité supplante l’éphémère, et où la volonté de construire s’associe à celle de créer.

Merci Docteur, on ne pouvait espérer meilleure prescription !

© Aquæ Panorama /Faust Favard

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

Connexion

X

Inscription

X