AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Asie Mondoscopie

COVID-19 : la Corée étudie le pouvoir de l’argousier

Temps de lecture : 1 minute

Une étude coréenne met en avant les effets bénéfiques potentiels de l’argousier pour prévenir le Covid-19, indique le journal Korea Biomedical Review.

Le professeur Yoon Ha-na et son équipe du département d’urologie du Ehwa Womans University Medical Center de Séoul, ont découvert que les bactéries d’acide lactique, Lactobacillus gasseri (L. gasseri) de la baie d’argousier, un arbuste originaire des zones tempérées d’Europe et d’Asie, pouvaient contenir la propagation du coronavirus en inhibant l’activation de sa source d’énergie, la purine.

« Je crois que les bactéries probiotiques fonctionneront comme un traitement complémentaire pour prévenir le COVID-19 et appliqueront le même mécanisme à d’autres études, y compris la cystite et l’hyperlipidémie« , a déclaré le professeur Yoon.

Les chercheurs  ont également découvert que la baie d’argousier contenait des quantités abondantes d’Ehstreptococcus thermophilus et de lactobacillus rhamnosus, qui ont le même site de liaison chimique au Covid-19 et affectent l’activité protéique du SIDA.

Des études complémentaires pourraient conduire au développement de traitements adaptés à partir de baies de l’argousier.

© Wasi1370 / Pixabay

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

Connexion

X

Inscription

X