fbpx
AQUÆ
Image default
Société

Respirateur artificiel à faible coût en open source

Temps de lecture : < 1 minute

Une équipe du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a mis à disposition de tous, en open source, des plans permettant de fabriquer des respirateurs à faible coût. Et ce, afin de répondre au besoin en matériel des établissements de santé qui luttent contre la pandémie de coronavirus COVID-19. 

Ce projet de respirateur d’urgence, baptisé E-Vent, s’appuie sur un concept initialement imaginé par des étudiants en 2010, mais resté à l’état de prototype. Il consiste en un système de masque réanimateur avec ballon autogonflant, comme ceux couramment utilisés par les ambulanciers, intégrant un moteur chargé de presser le ballon à intervalles réguliers. Un site internet a été créé, qui en détaille les spécifications techniques.

Le dispositif, dont le prix unitaire est évalué à une centaine de dollars (contre plusieurs dizaines de milliers de dollars pour un respirateur artificiel « classique »), fait actuellement l’objet d’une procédure d’autorisation accélérée par la FDA (Food and Drug Administration), instance américaine en charge de l’autorisation des médicaments, entre autres.

Les instructions de conception sont disponibles sur le site : https://e-vent.mit.edu/.

©MIT E-Vent

À lire aussi...

En Nouvelle-Calédonie, une gestion millénaire de l’eau en héritage

TEAM AQUAE

Intelligence artificielle et satellite pour surveiller l’état de santé des cours d’eau

TEAM AQUAE

La pénurie d’eau pourrait faire baisser le PIB de 10 % au Moyen-Orient

TEAM AQUAE
Translate »
X