5 juin 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
A la une

COVID-19 : le ministère des Armées lance un appel à projets

Modifié le Temps de lecture : 2 minutes

Un appel à projets du ministère des Armées est en cours, doté de 10 millions d’euros, qui vise à soutenir toute approche innovante de lutte contre le COVID-19.

Dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre le coronavirus, le ministère des Armées a soumis un appel à projets, conduit par l’Agence de l’innovation de la défense (AID), portant sur la recherche de solutions innovantes afin de protéger la population, soutenir la prise en charge des malades, tester la population, surveiller l’évolution de la maladie au niveau individuel et la progression de la pandémie ou aider à limiter les contraintes pendant la période de crise. Un budget de 10 millions d’euros est prévu à cet effet.

Les propositions peuvent être déposées jusqu’au 12 avril prochain et doivent disposer d’une « maturité technologique suffisante pour être employables pendant l’actuelle pandémie ». En outre, elles sont tenues d’être aisément reproductibles et applicables sur l’ensemble de l’Hexagone.

Plusieurs domaines possibles d’intervention ont été identifiés :

  • Protections individuelles ou collectives, soignants et populations ;
  • Gestion de la distance de sécurité entre individus ;
  • Automatisation de tâches pour le prélèvement, le nettoyage du matériel ou des salles ;
  • Facilitation du déploiement d’hôpitaux de campagne en soutien aux populations ; 
  • Gestion de crise, aiguillage, structuration/modularité des chaînes de prise en charge ;
  • Production de nouvelles solutions de décontamination pour tout type de surface, pour petits et grands matériels, pour les espaces de vie, etc. ;  
  • Capacité de production en masse de solutions de décontamination ; 
  • Soutien à la prise en charge médicale ;
  • Détection du virus dans l’environnement ; 
  • Diagnostic et autodiagnostic rapide et conduite à tenir associée dépistage massif dépistage participatif ; 
  • Gestion de l’impact psychologique individuel et sociétal ;
  • Facteurs de limitation des déplacements et lutte contre la transgression ;
  • Amélioration du travail à distance ;
  • Amélioration de la vie en isolement à domicile ;
  • Autres thèmes dûment argumentés.

Les critères d’évaluation porteront sur l’impact positif attendu des projets sur la population, les personnels soignants, les cycles de décision, etc., sur leur faisabilité et leur crédibilité scientifique et/ou technique, ainsi que sur leur délai de mise en œuvre.

Les propositions émises par les opérateurs économiques (personnes morales) doivent être déposées ici.

Les propositions des personnels civils et militaires du ministère des Armées (personnes physiques) doivent être déposées ici.

© Ministère des Armées

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X