AQUÆ
Image default
Société

COVID-19 : l’ingénierie de Formule 1 au service de la santé

Au Royaume-Uni, les compétences des équipes d’ingénieurs issus de la Formule 1 sont mobilisées pour mettre au point rapidement des supports sanitaires.

Chercheurs et médecins de l’University College London (UCL) et de l’University College London Hospitals (UCLH) se sont associés avec des ingénieurs de l’équipe Mercedes de Formule 1 pour concevoir un appareil d’assistance respiratoire

Fondés sur le principe de ventilation en pression positive continue, qui consiste en l’envoi d’air en continu dans les voies respiratoires à un niveau de pression constante pour garder les tissus ouverts, ces systèmes ont été développés dans des délais très courts puisque « moins de 100 heures » auront suffi « entre la réunion initiale et la production du premier appareil ». L’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) du Royaume-Uni, qui approuve les dispositifs médicaux, a d’ores et déjà validé son utilisation. 

Parallèlement, sollicitées par le gouvernement britannique, 7 écuries de Formule 1 (Mercedes, Red Bull, McLaren, Renault, Racing Point, Haas et Williams), basées au Royaume-Uni, et leurs départements technologiques, se sont réunies en un collectif baptisé « Pitlane » qui vise à mettre leur capacité de conception rapide, de finalisation d’un prototype et d’assemblage minutieux au service de la fabrication d’appareillages médicaux.

© UCL

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

15 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »