6 juin 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Innovation

COVID-19 : des imprimantes 3D pour combler les besoins de l’AP-HP

Modifié le Temps de lecture : < 1 minute

Afin de faire face aux pénuries de matériels de protection et de traitement, l’hôpital Cochin AP-HP a lancé un projet d’impression en 3D, et sur place, de dispositifs médicaux.

Avec le soutien du groupe de luxe français Kering, le projet « 3D COVID » a permis d’installer 60 imprimantes 3D au sein de l’hôpital Cochin AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris). Ce parc, opérationnel depuis le 1er avril, permet de répondre aux fortes demandes en dispositifs médicaux et de fabriquer, sur place, du matériel pour protéger les soignants, mais aussi afin de traiter les patients. Ainsi, visières de protection, valves pour respirateur artificiel, matériel d’intubation, masques ou encore poignées sont imprimés en 3D.

« Grâce à l’aide de Kering, nous allons concevoir, valider, produire et distribuer les dispositifs médicaux imprimables en 3D pour tous les hôpitaux de l’AP-HP, déclare le Dr Roman Hossein Khonsari, chirurgien maxillo-facial à l’hôpital Necker – Enfants malades AP-HP, à l’origine du projet. Notre objectif est de contribuer à ralentir la progression de l’épidémie, d’aider les patients et d’améliorer les conditions de sécurité d’exercice des soignants ».

Cette initiative s’accompagne d’une plateforme web également nommée « 3D COVID ». À destination des soignants, elle a vocation à répertorier leurs besoins. En outre, le site propose de produire du matériel à la demande.

Le projet, qui s’est concrétisé en 10 jours grâce à l’intervention de près de 50 médecins hospitaliers, d’ingénieurs, de développeurs et d’entrepreneurs, fonctionne en lien avec les instances réglementaires. Dans ce cadre, des procédures de validation accélérées des équipements ont été aménagées.

© Freepik

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X