AQUÆ
Image default
Tourisme

COVID-19 : Quoi de neuf en Europe ?

L’Europe des Vingt-Sept multiplie les mesures pour tenter de répondre à la crise économique qui supplante la crise sanitaire. Petit point sur les dernières actualités de la semaine.

Accords et désaccords sur un plan de relance 

Alors que les désaccords ne cessaient de se multiplier, les ministres des Finances des Vingt-Sept ont convenu, jeudi 9 avril, d’un paquet de 540 milliards d’euros pour soutenir les États membres dans la crise du coronavirus. Les Pays-Bas, longtemps inflexibles, se sont finalement ralliés. Bruno Le Maire, ministre français des Finances, s’est exprimé favorablement sur cet accord : « C’est un plan efficace, c’est un plan massif ».

Pour faire face à la profonde récession vers laquelle nous nous dirigeons, l’Europe a répondu par un projet de texte construit sur trois axes principaux : jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du fonds de secours de la zone euro, un fonds de garantie de 200 milliards d’euros pour les entreprises et jusqu’à 100 milliards destinés à soutenir le chômage partiel.

Reste aux chefs d’État et de gouvernement, qui eux-mêmes ne s’étaient pas accordés sur le sujet lors d’un sommet le 26 mars dernier, à s’entendre pour parvenir à valider ces propositions.

Exclusion du président du Parlement européen 

Si les efforts de médiation du président de l’Eurogroupe, Mario Centeno, sont massivement salués, David Sassoli, le président du Parlement européen aurait été exclu des débats sur la réponse de l’UE à la crise sanitaire, selon El País.

Le journal espagnol précise que cette décision aurait été prise par le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, et la chancelière allemande, Angela Merkel. Des sources européennes ont confirmé son absence aux vidéoconférences ayant été tenues sur la feuille de route pour un plan de relance global. Un choix non expliqué à l’heure actuelle, mais jugé « étrange » compte tenu du fait que le Parlement européen est l’une des principales institutions de l’Union européenne.

Lire aussi :  10 thermes et sources chaudes du monde

Un déconfinement coordonné

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, devait annoncer, mercredi 7 avril, une stratégie de sortie de crise, assortie de mesures de confinement, coordonnée entre les États membres. Une demande des Vingt-Sept afin de préparer « les mesures nécessaires pour revenir à un fonctionnement normal de nos sociétés et de nos économies et à une croissance durable, en intégrant notamment la transition écologique et la transformation numérique, et en tirant tous les enseignements de la crise ». 

Mais le point, qui devait faire lobjet dune adoption au collège de la Commission mercredi matin, a été transformé en un débat dorientation, tandis que la conférence de presse a été reportée.

Les premières orientations en ce sens seront finalement présentées le 15 avril

© Pixabay

À lire aussi...

Vacances : 10 lacs à découvrir en France

Aquae

Archéologie sous-marine : le musée du Ponant

Aquae

Focus sur l’innovation en habitat aquatique

Aquae

Leave a Comment

huit + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »