AQUÆ
Image default
Tourisme

Le déconfinement selon l’Union européenne

Une feuille de route européenne a été présentée hier, qui établit les conditions à remplir pour assurer une sortie de confinement réussie et invite à la mise en place de mesures coordonnées.

La Commission européenne et le Conseil européen ont présenté, mercredi 15 avril, une feuille de route destinée aux États membres en vue de la levée graduelle des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus. Le document de 15 pages vise à coordonner la levée des mesures de confinement et la remise en activité des 27. L’outil se veut « un catalogue de lignes directrices, de critères et de mesures servant de base à une action réfléchie », indique ainsi Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

3 critères préalables

Trois critères de base sont établis, qui doivent être remplis avant qu’un pays ne puisse entamer son déconfinement :

  • il faut, en premier lieu, qu’une évaluation épidémiologique fasse apparaître une diminution importante et une stabilisation de la propagation de la maladie sur une période prolongée ;
  • ensuite, les systèmes de soins de santé nationaux doivent pouvoir avoir des capacités suffisantes en tenant compte, par exemple, du taux d’occupation des unités de soins intensifs et des disponibilités en personnel soignant et en matériel médical ;
  • enfin, des capacités de surveillance appropriées sont nécessaires, notamment celles de dépistage à grande échelle afin de détecter et d’isoler rapidement les personnes infectées, ainsi que des capacités de suivi et de traçage.

Les représentants européens insistent, même si le calendrier et les modalités de levée des mesures de confinement varient d’un pays à l’autre, sur la mise en place d’un cadre commun, qui s’appuie sur une coordination renforcée entre les États membres, des études scientifiques centrées sur la santé publique, ainsi que sur le respect et la solidarité. Il s’agit de, « au minimum, s’informer les uns les autres, ainsi que la Commission, et ce, en temps utile avant de lever les mesures, et tenir compte de leurs avis respectifs ».

Lire aussi :  Est-il judicieux de joindre un hôtel avant de réserver ?

Tracking, vaccin… en attendant un plan stratégique pour le rétablissement 

Pour accompagner la sortie, souhaitée progressive, du confinement, la Commission européenne plaide pour le déploiement d’outils numériques de traçage « qui respectent totalement la confidentialité des données ».

Une autre priorité est le développement de traitements et de médicaments qui soient « sûrs et efficaces » en utilisant des médicaments existants et prescrits pour d’autres maladies, mais également en soutenant la mise au point et l’introduction d’un vaccin pour éradiquer le virus.

D’autres recommandations concrètes sont formulées. Il s’agit, par exemple, de maintenir des mesures de protection prolongée vis-à-vis des « groupes les plus vulnérables ». De même, la feuille de route suggère que l’ensemble de la population ne retourne pas sur son lieu de travail en même temps. Campagnes de sensibilisation ou encore autorisations progressives des rassemblements de personnes, selon les types d’activités, sont aussi au programme.  

Une fois le processus de déconfinement lancé est prévu l’établissement d’un plan stratégique pour le rétablissement qui vise à « permettre la transition double vers une société plus verte et numérique et [à] tirer toutes les leçons de la crise actuelle en ce qui concerne la préparation et la résilience de l’UE ».

© Wikimedia

À lire aussi...

Piscine Global Europe 2022, une offre globale pour la conception de piscines et de spas

TEAM AQUAE

Est-il judicieux de joindre un hôtel avant de réserver ?

Alban Derouet

Vers une transition énergétique des piscines publiques

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »