11 juillet 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Juridique Questions parlementaires

Deux sénateurs demandent à être fixés sur la réouverture des thermes

Modifié le Temps de lecture : 2 minutes


Le Sénat reste mobilisé pour accompagner le thermalisme et interroge le gouvernement sur les actions concrètes à venir, notamment sur les aides apportées ainsi que sur la reprise de l’activité.

Dans le prolongement du courrier adressé, le 23 avril dernier, à Édouard Philippe, par l’Association nationale des maires des communes thermales, la Fédération thermale et climatique française, le Conseil national des établissements thermaux et 24 députés, dont il était cosignataire, Jean-Marc Boyer, sénateur Les Républicains du Puy-de-Dôme interpelle, par question écrite publiée au JO Sénat du 21 mai dernier, le ministre de l’Économie et des Finances, sur la crise que vivent actuellement les établissements thermaux

Lire aussi :  Agir pour prévenir l’effondrement des villes thermales

Ainsi, indique-t-il que « quelque 10 000 personnes sont ainsi au chômage ou sans activité pour les saisonniers qui n’étaient pas encore embauchés ». Ce chiffre atteint les 90 000 en intégrant les activités indirectes (restauration, commerces et services) liées. Au-delà de l’emploi, « l’enjeu est aussi sanitaire », car 580 000 curistes sont accueillis chaque année, qui souffrent, pour la majorité, de maladies chroniques. La thérapeutique thermale peut en outre apporter une contribution à la prise en charge du « stress physique et psychique induit par l’épidémie ». 

Attendues, 3 mesures de soutien…

Or leur statut juridique spécifique exclut souvent les thermes des dispositions qui peuvent être prises en faveur du secteur de la santé et de celui du tourisme. Les exploitants ont besoin de plusieurs outils d’accompagnement. Ils consistent, en premier lieu, en un « maintien du dispositif d’activité partielle […] à son niveau actuel, y compris en faveur des entreprises thermales ». L’aide apportée au tourisme doit également bénéficier au secteur thermal, source d’attractivité touristique de ses territoires. Enfin, les établissements doivent être rapidement fixés sur la date de leur réouverture, dans le cadre des conditions sanitaires garantissant la sécurité et l’intégrité physique des personnels et des soignants. 

Lire aussi :  Travail saisonnier et indemnisation des centres thermaux : les questions d’un député

… et les conditions de reprise

Une préoccupation également relayée par la sénatrice du Cantal, Josiane Costes (RDSE) qui, par question écrite du 21 mai, alerte le ministère des Solidarités et de la Santé en précisant que les entreprises thermales « demeurent soucieuses de connaître les conditions dans lesquelles est envisagée la reprise de leur activité et de savoir s’il est envisageable que les assureurs couvrent une partie de leurs pertes d’exploitation ». Elle sollicite le gouvernement afin qu’il leur accorde un soutien économique supplémentaire, mais aussi une visibilité quant à la reprise de leur activité.

© Sénat

À lire également sur Aquæ...

X