fbpx
25 juillet 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Europe Mondoscopie

Aider les villes européennes à déployer les énergies renouvelables

© Jason Blackeye - Unsplash
Modifié le Temps de lecture : 2 minutes


Afin de soutenir la transition écologique des collectivités locales, l’initiative européenne European City Facility lance un appel à candidatures qui aboutira à un accompagnement financier, technique, juridique et pédagogique.

Un appel à candidatures européen vient d’être édité pour soutenir les programmes d’investissements dans les énergies durables des municipalités et de leurs groupements. Les candidats ont jusqu’au 2 octobre 2020 pour déposer leurs dossiers. 

Développer les énergies vertes pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Cette initiative est portée par l’European City Facility, qui a pour mission d’accompagner les villes des États membres pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables alors que les collectivités locales sont souvent confrontées à des difficultés pécuniaires lorsqu’il s’agit de mettre en place des mesures pour réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. L’EUCF entend donc apporter un soutien d’ordre financier, mais aussi une expertise technique, juridique et pédagogique. L’ambition finale de l’organisation européenne est multiple. Il s’agit d’offrir aux autorités locales la possibilité d’attirer les investissements publics et privés. Mais aussi de donner au personnel municipal les moyens et les outils pour constituer une réserve de projets. Et ce, afin d’accomplir l’objectif édicté par les Accords de Paris, à savoir atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2025.

Lire aussi :  Demain, le vert sera la couleur de l'économie

L’accès aux financements européens

Ainsi, à l’issue de l’appel à candidatures, les municipalités seront sélectionnées en fonction de leurs aspirations en termes d’économie d’énergie, de financement nécessaire, d’implication des acteurs locaux ou encore de gouvernance. Les lauréates recevront alors une aide maximum de 60 000 euros. Elles bénéficieront également d’un accès facilité aux financements européens ou assimilés, à l’instar du dispositif d’assistance au développement de projets H2020, des Fonds structurels et d’investissement européens ou du mécanisme de la Banque européenne d’investissement ELENA.

© Jason BlackeyeUnsplash

À lire également sur Aquæ...

X