21 juillet 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
A la une Juridique

Remaniement : une nouvelle équipe pour gérer l’après crise

© Benoit GRANIER - Matignon
Modifié le Temps de lecture : 3 minutes


Succédant au gouvernement d’Edouard Philippe, récemment élu à la tête du Havre, celui du nouveau Premier ministre Jean Castex a été dévoilé ce lundi 6 juillet.
 

Si certaines personnalités gardent leurs postes malgré le remaniement, une nouvelle équipe a été nommée pour accompagner Jean Castex dans ses missions de relance de l’économie nationale, tandis que la liste des secrétaires d’Etat est attendue en fin de semaine. Le point sur les nouveaux nommés du troisième gouvernement sous la présidence d’Emmanuel Macron, en particulier ceux concernant le tourisme, la santé et les territoires, qui participeront à leur premier conseil des ministres demain mardi 7 juillet.

Premier ministre

Diplômé de l’ENA (Ecole nationale d’administration), Jean Castex a notamment officié en tant que président de la chambre régionale des comptes d’Alsace et que directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins. Du côté de son parcours politique, le nouveau chef du gouvernement a notamment été directeur de cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé. Il était d’ailleurs délégué interministériel aux Jeux Olympiques et Paralympiques depuis 2017. Il avait aussi rejoint l’Agence nationale du sport en 2019.

Il est à noter qu’auprès de Jean Castex, Marc Fesneau a été nommé ministre délégué aux relations avec le Parlement et à la participation citoyenne.

Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

Julien Denormandie , qui était secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition des territoires dans le gouvernement d’Edouard Philippe, remplace Didier Guillaume à la tête de ce ministère.

Ministère de la Cohésion des territoires

Jacqueline Gourault conserve ce ministère qu’elle mène depuis octobre 2018. Elle sera désormais accompagnée par une ministre déléguée chargée de la ville : Nadia Hai, jusqu’à présent députée LREM des Yvelines.

Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance

Bruno Le Maire maintient son poste à Bercy avec un portefeuille élargi qui intégre la relance. Trois ministres délégués à ce ministère ont d’ailleurs été nommés : Olivier Dussopt, ministre chargé des comptes publics, Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’industrie et Alain Griset, ministre délégué aux petites et moyennes entreprises.

Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports

Tout comme Jean-Michel Blanquer, qui conserve la tête de ce ministère, Roxana Maracineanu est de nouveau nommée ministre déléguée et garde son portefeuille des sports, qu’elle gère depuis septembre 2018.

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Frédérique Vidal, qui a notamment présidé l’université de Nice-Sophia-Antipolis pendant 5 ans et été membre extérieur du conseil scientifique régional de l’Inserm, conserve ce ministère. 

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Jean-Yves Le Drian reste à la tête de ce ministère. Il est rejoint par Franck Riester, remplacé à la culture par Roselyne Bachelot, qui devient ministre délégué au commerce extérieur et à l’attractivité. 

Concernant le tourisme, jusque-là confié à Jean-Baptiste Lemoyne en tant que Secrétaire d’état, il faudra attendra la désignation des différents secrétaires d’Etat, prévu dans les prochains jours.

Ministère de la Mer

Ce ministère, nouvellement créé pour gérer le domaine maritime français, les emplois inhérents et la biodiversité, est dirigé par Annick Girardin. Cette dernière était jusqu’alors au ministère des Outre-mer qui revient à Sébastien Lecornu.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Olivier Véran, qui a succédé à Agnès Buzyn le 16 février dernier, garde son poste à la Santé. En parallèle, a été annoncée la nomination d’une ministre déléguée chargée de l’autonomie : Brigitte Bourguignon. Membre de La République en Marche, elle était jusqu’alors députée du Pas-de-Calais. Elle présidait d’ailleurs la commission des affaires sociales.

Lire aussi :  Olivier Véran, nouveau ministre de la Santé

Ministère de la Transition écologie et solidaire

Barbara Pompili succède à Elisabeth Borne. Après avoir quitté Europe Ecologie – Les Verts en 2015, elle a représentait La République en Marche au Parlement, en tant que députée de la Somme. Elle présidait la commission du développement durable de l’Assemblée. L’équipe de ce ministère est complétée par l’arrivée d’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, et de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports.

Ministère du Travail

Elisabeth Borne remplace Muriel Pénicaud, après avoir assuré les fonctions de ministre de la Transition écologique. Brigitte Klinkert la rejoint au sein de ce ministère, en tant que ministre déléguée à l’insertion.

À lire également sur Aquæ...

X