AQUÆ
Image default
Planète Télex

Et si OSIRIS-Rex confirmait la présence d’eau sur Bennu

Cette semaine, la mission OSIRIS-REx de la Nasa va tenter à 334 millions de kilomètres de la Terre de recueillir un échantillon du sol de l’astéroïde Bennu. Plusieurs phases sont prévues.

  • Le 20 octobre : première tentative par toucher et aller (TAG) pour prélever un échantillon d’au moins 60 g du sol rocheux. 
  • Le 22 octobre : la caméra SamCam de la sonde vérifiera que le bras robotique contient bien l’échantillon.
  • Le 24 octobre : la sonde par une rotation, déterminera sa masse. Les chercheurs de la Nasa s’attendent à trouver dans l’échantillon, des preuves que l’eau a coulé autrefois sur Bennu. D’après les analyses spectrales dans l’infrarouge et proche infrarouge qu’ils ont menées depuis deux ans, et publiées dans Science et Sciences Advances, ils évoquent la présence de minéraux hydratés et de matières organiques sur sa surface. Mais aussi de veines brillantes et épaisses de quelques centimètres, de minéraux carbonatés d‘un mètre de long.
  • Réponse le 24 septembre 2023, date de livraison sur Terre de l’échantillon.

Pour revoir le premier contact entre la sonde OSIRIS-REx et l’astéroïde Bennu (live NASA) :

 

Lire aussi :  À la découverte des océans disparus

À lire aussi...

Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?

TEAM AQUAE

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Dépolluer les eaux côtières avec des microalgues

Aquae

Leave a Comment

neuf + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »