AQUÆ
Image default
Société Télex

Les mauvais chiffres des eaux minérales belges

L’industrie des eaux et sodas a enregistré une perte de 20 % et une encore plus importante lors du confinement. Ses volumes ont également fondus de 7 % sur les sept premiers mois. Ces chiffres ce sont ceux avancés par la FIEB, l’association sectorielle de l’Industrie belge des Eaux et Boissons rafraîchissantes. De mars à début juin, six entreprises sur dix ont perdu jusqu’à 20 % de leur chiffre d’affaires, tandis que quatre sur dix y ont laissé plus de 20 % de leurs revenus, selon l’enquête menée auprès de ses membres par la FIEB. Un constat qui pèse plus largement sur le secteur avec un manque à gagner de 100 millions d’euros, ou l’équivalent de 200 millions de bouteilles d’eau d’un litre…

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »