AQUÆ
Image default
Planète Télex

Fukushima, jeter l’eau contaminée à la mer

Que faire du million de m3 d’eau contaminée stocké dans un millier de citernes sur le site de la centrale de Fukushima Daiichi ? Cette eau qui provient de la pluie, des nappes souterraines ou des injections nécessaires pour refroidir les cœurs des réacteurs nucléaires entrés en fusion après le tsunami du 11 mars 2011, est une problème épineux pour les autorités nippones. Cela fait plusieurs années que de multiples scénarios sont envisagés. Parmi lequel celui de rejeter cette eau à la mer, et auquel souscrit l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Le gouvernement japonais devrait également y souscrire et officialiser à la fin du mois cette décision. Bien que filtrée à plusieurs reprises pour être débarrassée de la plupart de ses substances radioactives (radionucléides), il y reste encore du tritium, dangereux pour la santé humaine uniquement à haute dose, selon des experts. Les pêcheurs et agriculteurs de la région sont radicalement opposés à cette option.

Lire aussi :  Jaspe océanique : trésor de la mer en sommeil

À lire aussi...

Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?

TEAM AQUAE

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Dépolluer les eaux côtières avec des microalgues

Aquae

Leave a Comment

un × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »