AQUÆ
Image default
Planète Télex

Réemployer des eaux usées en eau potable pour lutter contre la sécheresse


Face aux épisodes croissants estivaux de sécheresse en France, le service public d’eau potable Vendée Eau devrait lancer en 2022 un projet-pilote unique en Europe, visant à produire de l’eau potable à partir des rejets d’une station d’épuration locale. Le « projet Jourdain » prévoit de réutiliser les eaux usées de 40 000 foyers traitées par la station d’épuration du Petit-Plessis, près des Sables-d’Olonne. L’objectif est de les traiter en leur faisant subir un affinage supplémentaire, par électrodialyse, avant de les renvoyer vers la rivière du Jaunay. En période de pénurie d’eau, cette eau recyclée pourrait alimenter le barrage du même nom, où l’usine d’eau potable de la ville puise habituellement sa source. La Vendée pourrait gagner entre un et deux millions de mètres cubes d’eau potable supplémentaire par an. Ce dispositif existe déjà en Californie ou en Namibie.

Lire aussi :  Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

À lire aussi...

Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

Alban Derouet

Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

Alban Derouet

Prévisions, climat, gestion des risques… Les crues mortelles d’Allemagne et de Belgique en sept questions

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »