AQUÆ
Image default
Société Télex

Le Mexique accepte de partager son eau avec les États-Unis


Les deux pays frontaliers partagent un traité sur l’eau depuis 1944. Ce texte établit que le Mexique doit livrer, tous les cinq ans, environ 2 160 millions de mètres cubes aux États-Unis pour les rivières qu’ils partagent à la frontière. Or le pays d’Amérique centrale a hésité jusqu’à trois jours avant la date limite pour honorer cet engagement. En cause, l’inquiétude des paysans de l’État du Chihuahua en prise avec la sécheresse, qui ont peur de manquer d’eau pour leurs cultures. Avec ce partage, il ne leur resterait que 30 % de l’eau nécessaire au cycle agricole.

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »