AQUÆ
Image default
Planète Télex

Le lourd tribut des vagues de chaleur sur les écosystèmes marins 

Des chercheurs de l’université de Berne ont réalisé des « études d’attribution » pour les grandes vagues de chaleur marines au cours des dix dernières années. Ils se sont appuyés sur les mesures satellites de la température de la surface de la mer réalisées entre 1981 et 2017. Les résultats montrent que les 27 grandes vagues de chaleur qui se sont produites lors de la première décennie étudiée duraient en moyenne 32 jours. Elles atteignaient des températures maximum supérieures à 4,8 °C à la température moyenne observée depuis de nombreuses années. En revanche, lors de la dernière décennie étudiée, il y a eu 172 évènements majeurs qui duraient en moyenne 48 jours et qui atteignaient des pics à 5,5 °C au-dessus de la température moyenne observée depuis de nombreuses années. En règle générale, les températures mesurées en mer varient très peu. Les variations de 5,5 °C pendant plusieurs semaines sur une surface de 1,5 millions de kilomètres carrés – 35 fois la taille de la Suisse – constituent une modification extraordinaire des conditions de vie des organismes marins.

Lire aussi :  Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

À lire aussi...

Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

Alban Derouet

Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

Alban Derouet

Prévisions, climat, gestion des risques… Les crues mortelles d’Allemagne et de Belgique en sept questions

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »