AQUÆ
Image default
Planète Télex

Du rouge, là où il n’en faut pas 

Temps de lecture : < 1 minute

 

Kemerovo, située au sud de la Sibérie, est réputée pour ses eaux pures. La vodka Beluga en provient. Mais la semaine dernière, les habitants ont découvert leur rivière habillée d’une couleur inhabituelle : le rouge sang

Les images, notamment partagées sur le fil Twitter des Pussy Riot, suscitent l’interrogation et l’inquiétude sur la substance responsable de cette coloration ; les animaux refusant de s’y baigner.  

Pour les autorités locales, la pollution viendrait d’un problème au niveau du système de drainage des eaux pluviales, mais sans que cela n’explique ce qui a provoqué la nouvelle tonalité

Les responsables sont recherchés par la police sans pour autant que la nature des faits ne soit précisée par le gouverneur de la région. 

Plusieurs autres rivières  Iskitimka, Naro-Fominsk, Gvozdnya — ont subi le même sort cette année sans qu’aucune autre explication que celle de la pollution ne soit apportée par les scientifiques 

À lire aussi...

Le filtre à microplastiques met fin au périple aquatique pour Georges et ses semblables

TEAM AQUAE

Les icebergs fondent différemment… et plus vite que prévu 

TEAM AQUAE

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X