AQUÆ
Société Télex

Paraná-Paraguay : nouvelle autoroute fluviale


Cinq entreprises
  deux belges, deux néerlandaises et une chinoise  sont en compétition pour la gestion de la section argentine de la voie navigable « Paraná-Paraguay ».

Elles ont répondu à l’appel d’offres lancé pour 2021 relatif à l‘approfondissement et à la maintenance de ce tronçon long de 1 238 km sur les 3 440 km de la voie fluviale reliant le Río de la Plata au Brésil. 

L’investissement est estimé à 3,8 milliards de dollarsCette autoroute fluviale, qui traverse donc une partie de l’Amérique du Sud, facilite les exportations agricoles massives de la région. 

L‘amélioration de la navigabilité du tronçon devrait permettre à de plus gros cargos d’entrer et de sortir à pleine charge et, par extension, de générer plus d’industrialisation et de plus gros volumes de marchandises

En 2019, 2 600 navires y ont transité et plus de 92 millions de tonnes de céréales ont été transportées.  

© Nasa JohnsonFlickr (CC BY-NC 2.0)

Lire aussi :  Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »